PSG 6 juillet 2020

Revue de presse PSG : Allegri, Ndombele, Milinkovic-Savic, Diallo, protocole…

Vu et lu au sujet du PSG ce lundi 6 juillet 2020 dans la presse hexagonale.

L’Equipe s’intéresse aux situations de Laurent Blanc, Mauricio Pochettino, Unai Emery et Massimiliano Allegri, quatre techniciens libres. Et ce dernier est associé au PSG. “Après une année sabbatique, l’entraîneur italien a envie de reprendre. Et, même si Tuchel est en poste, son profil continue de plaire à Leonardo, écrit le journal sportif. Allegri sait bien que le contexte de cet été 2020 est particulier. Et, si aucune porte ne s’ouvrait dans l’immédiat, il pourrait attendre de prendre un club en cours de saison prochaine.

Il est également question du milieu de terrain Tanguy Ndombele (Tottenham) toujours en rupture avec José Mourinho, son coach. “Les dirigeants anglais vont devoir rapidement trouver une issue à ce conflit ouvert, lit-on. Les représentants du joueur, sous contrat jusqu’en 2025, s’activent pour trouver une porte de sortie. Les échanges avec Barcelone sont réguliers. La porte vers le PSG n’est, pour l’instant, pas ouverte. Tuchel verrait d’un bon œil l’arrivée du milieu français. Mais dans l’esprit de Leonardo, les priorités sont autres. Elles mènent notamment au milieu de la Lazio, Sergej Milinkovic-Savic (25 ans, 2024). Parallèlement, d’autres marchés (comme la Serie A) sont observés pour Ndombele. Le feuilleton ne fait sans doute que commencer.”

Hier au camp des Loges, c’était repos pour tout le monde, après un samedi axé sur le travail physique. Reprise ce lundi. “La montée en puissance de l’effectif doit s’étirer d’ici à mi-juillet, observe L’Equipe. Cette troisième semaine de travail va être conclue par un match amical sur le terrain du Havre (L2), dimanche (19h). Abdou Diallo sera, comme prévu dans le calendrier établi par le staff médical, de retour à Paris cette semaine. Le staff aimerait pouvoir compter sur son défenseur central gaucher pour la rotation des deux finales de Coupes nationales. À noter que les jeunes présents depuis la reprise (Ruiz, Kalimuendo, Pembélé) restent convoqués pour la suite de la préparation estivale.”

Le Parisien se penche sur le parcours du Titi Jordan Diakese, mort le 21 mai, à 24 ans, “d’un malaise cardiaque survenu lors d’un match de football avec des amis.”

En outre le journal francilien pointe les paradoxes avec le protocole sanitaire imposé aux joueurs puisque “une fois le centre d’entraînement quitté, chacun redevient un citoyen comme un autre et peut fréquenter restaurants comme tout autre lieu public où le respect des gestes barrières n’est pas toujours simple à suivre. […] Tout le règlement peut être balayé d’un revers de main si l’ensemble de l’effectif se retrouve au restaurant, accompagné de leurs compagnes, quelques heures après un entraînement pour célébrer l’anniversaire de Leandro Paredes. […] “Les joueurs ont été sensibilisés sur l’attention à porter lors des sorties privées”, explique un proche du vestiaire parisien. “On ne peut pas les empêcher de sortir”, glisse l’agent d’un joueur. […] Et il est aisé d’imaginer les craintes du PSG. […] “Mettons-nous à la place des Parisiens. Ils vont jouer contre Le Havre. Ils veulent éviter d’avoir un malade. Que l’on nous demande de prendre des précautions, c’est tout à fait normal”, juge Paul Le Guen, qui reçoit le PSG le 12 juillet avec le HAC.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée