PSG 5 juillet 2020

Revue de presse PSG : Aouchiche à l’ASSE, Qatar vs Arabie saoudite…

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche 5 juillet 2020 dans la presse hexagonale.

Adil Aouchiche (17 ans) va devenir après le 15 juillet (jour de sa majorité synonyme de commission possible pour ses agents) un joueur de l’AS Saint-Etienne. Ses trois représentants se sont mis d’accord avec les Verts. Un premier contrat professionnel de trois ans (maximum légal), qui doit dès la première saison être prolongé à cinq ans, va être paraphé. Car Saint-Etienne investit sérieusement dans cette affaire et souhaite amortir.

“Bien que libre, l’ASSE devra payer une indemnité de formation de l’ordre de 1,2 M€ au PSG. Plus une prime à la signature au joueur estimée à 4 M€ et un salaire avoisinant les 100 .000 € brut mensuels, écrit L’Equipe. Cet effort financier correspond aux attentes de Puel. Le manager général voulait faire d’Aouchiche le porte-drapeau de sa nouvelle politique sportive, axée sur des jeunes à fort potentiel. Ce sera donc le cas, et le milieu colle parfaitement à ce portrait-robot.

“Qualifié pour la prochaine saison, il ne pourra pas être aligné lors de la finale de la Coupe de France contre le PSG, le 24 juillet, affirme Le Parisien. C’est la fin d’un feuilleton qui dure depuis le mois de mai et la visite des installations sportives stéphanoises. Le PSG vient de perdre le deuxième joueur le plus talentueux de la génération 2002.”

“Les projets de rachat de L’OM impliquant des fonds saoudiens suscitent l’inquiétude à Doha. Le Qatar ne veut pas voir son plus grand rival politique s’implanter dans le football européen, assure Le Parisien. L’Arabie saoudite a tenté d’entrer par la grande porte dans le football européen, avec une offre de rachat officielle de 80% du club de Newcastle, moyennant 330M€, mi-avril. Une offensive qui a suscité une vive réaction du groupe qatarien BeIN Sports, par le biais de Youssef al-Obaidly. Ce dernier a écrit une lettre à Richard Masters, le patron de la Premier League, pour lui faire part de son opposition (les Saoudiens ont développé le piratage sportif TV avec beoutQ, ndlr). […] En France, la LFP ne déroule pas non plus le tapis rouge. Possédant des preuves qui établissent la responsabilité de l’Arabie saoudite dans les opérations de beoutQ, la LFP a porté plainte en France.

“Le PSG est un joyau de la couronne pour le Qatar et le pays utilise ce club de manière très efficace au niveau politique“, explique Nicholas McGeehan, le directeur de l’ONG FairSquare Projects, dans le journal francilien. “La dernière chose qu’il veut, c’est voir leur plus grand club rival racheté par leur plus grand pays rival.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée