PSG 22 juillet 2020

Revue de presse PSG : Celtic, Silva, Atalanta, Mbappé, Neymar, Aouchiche, ultras, places neutralisées…

Vu et lu au sujet du PSG ce mercredi 22 juillet 2020 dans la presse hexagonale.

Une large victoire 4-0 face au Celtic, grâce à des buts de Mbappé (1ere), Neymar (25e), Herrera (48e) et Sarabia (68e), dans le cadre du troisième match de préparation trois jours avant la finale de Coupe de France contre Saint-Etienne, vendredi au Stade de France, des ultras modèles en termes de gestes barrières, Kylian Mbappé* qui s’inscrit dans le projet du PSG pour une quatrième année “quoi qu’il arrive”, Thiago Silva qui communie avec le Virage Auteuil pour ses adieux et qui trouve les mots justes, la soirée fût belle au Parc des Princes. Même si le capitaine brésilien a eu quelques larmes à l’heure de tourner une page. A moins que…

Thomas Tuchel s’est fait énigmatique sur l’avenir de Thiago Silva, relève L’Equipe. “Il semble qu’il va partir, a déclaré l’entraîneur. Mais dans le foot, on ne sait jamais…”

Kylian Mbappé et Neymar “ont encore marqué. Leur entente s’annonce toujours aussi efficace, écrit également L’Equipe. L’entente est source de promesses et de grande satisfaction. Elle constitue pour le PSG un atout non négligeable.

Kylian Mbappé “encore décisif hier, a réglé la question de son avenir en assurant rester la saison prochaine*. Une bonne nouvelle avant d’aborder les échéances décisives de l’été”, souligne Le Parisien. “À vrai dire, le maillot Hechter va comme un gant à Mbappé et à son meilleur associé sur la pelouse, Neymar. Les deux hommes donnent un peu plus d’éclat à la tenue née dans les années 1970. Et celle-ci ajoute une couche de vernis historique au duo à 400M€. Côté jeu, les deux hommes confirment l’impression laissée sur les deux premiers matchs amicaux. Ils sont en forme, prêts à en découdre et plus motivés à se trouver que jamais. […] Les Verts, Lyon ou l’Atalanta n’ont peut-être pas appris grand-chose en constatant que les postes de latéraux étaient les zones où appuyer pour faire mal, alors que Bernat, absent hier, est également forfait pour la finale de la Coupe de France. Mais ils auront aussi vérifié combien Paris est fort lorsqu’il joue vers l’avant dans les intervalles. La seconde période, sans trembler, a confirmé que Sarabia, remplaçant potentiel de Di Maria, était en forme avec son 3e but de la préparation. Paris a marqué 20 buts en trois matchs amicaux. Il n’en a encaissé aucun.”

“Alors que la ministre déléguée aux Sports Roxana Maracineanu a brandi lundi la menace d’un retour au huis clos, “si les mesures destinées à lutter contre la propagation du virus ne sont pas respectées”, les Ultras parisiens ont su se conformer aux règles de distanciation sociale, tout en assurant l’ambiance dans des tribunes clairsemées, commente l’AFP. Les agents de sécurité et autres stadiers, présents en nombre, étaient également aux aguets pour faire respecter le port du masque obligatoire. De quoi assurer une sortie sans fausses notes pour Thiago Silva avant le début des grandes échéances.”

Pendant ce temps, le prochain adversaire européen du PSG, l’Atalanta Bergame a battu Bologne 1-0 dans le cadre de la 35e journée de Serie A, et a pris provisoirement la deuxième place du classement. Luis Muriel (servi par Duvan Zapata) est l’unique buteur (61e) de cette rencontre qui n’a été dominée qu’en seconde période par les Bergamasques, dans la touffeur du jour. Gian Piero Gasperini, l’entraîneur de l’Atalanta, a été exclu suite à une forte prise de bec avec son homologue Sinisa Mihajlovic. “La Dea est certes moins prolifique depuis deux matches, mais elle continue de se créer beaucoup d’occasions (19 tirs dont 7 cadrés)”, commente L’Equipe.

Vendredi, le PSG a rendez-vous avec l’ASSE pour la finale de la Coupe de France. Ce sera sans le latéral gauche brésilien Gabriel Silva, forfait à cause d’une lésion musculaire. Ce sera sans Adil Aouchiche, Titi du PSG pas qualifié pour la finale et devenu “cadeau de Noël de Puel”, selon L’Equipe. Car “la signature chez les Verts de l’espoir parisien a pris une tournure décisive le 25 décembre dans un hôtel de la capitale quand Wantier a revu l’un des trois représentants. Ce dernier aurait alors donné son accord verbal. Les événements se sont ensuite accélérés. Puel a profité du quart de finale de la Coupe de la Ligue au Parc pour rencontrer Aouchiche. […] S’il a signé libre, l’ASSE lui a versé une grosse prime à la signature, plus un salaire estimé à 100.000 € brut mensuels. L’ASSE devra également payer une indemnité de formation au PSG. S’il prolonge – ce qui devrait être le cas après six mois – elle pourrait dépasser les 3M€. Plus 20% de sa future indemnité de transfert. Le beau cadeau de Noël fait à Puel est donc tout sauf gratuit.”

Enfin, Saint-Etienne neutralise ses 900 places pour la finale de la Coupe de France face au PSG, rapporte le journal sportif. C’est à dire qu’elles resteront vides vendredi. Ce qui coûtera 13.500 € au club stéphanois.

*“Je suis là, je suis dans le projet pour une quatrième année. Les cinquante ans du club, c’est une année importante aux yeux du club, des supporters, de tout le monde, donc je serai là quoi qu’il arrive. Je vais essayer de ramener des trophées avec l’équipe et de donner le meilleur de moi-même”Kylian Mbappé au micro de beIn Sports.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée