PSG 8 juillet 2020

Revue de presse PSG : Final 8, finale, Juninho, Neymar, Leonardo, Mbappé, HAC, protocole, format…

Vu et lu au sujet du PSG ce mercredi 8 juillet 2020 dans la presse hexagonale.

“Le problème est que l’ordre établi au Brésil, c’est une culture d’avidité. On veut toujours plus d’argent. […] Regardez Neymar. Il est venu au PSG juste à cause de l’argent. Le PSG lui a tout donné, tout ce qu’il voulait et maintenant il veut partir avant la fin de son contrat. Mais il est temps de redonner, de montrer de la gratitude.”Juninho, directeur sportif de l’OL dans The Guardian.

Juninho qui dans un entretien utilise Neymar pour symboliser les maux de la jeunesse brésilienne, Leonardo qui lui demande – via RMC Sport – d’oublier Paris et son numéro 10 (“Je ne comprends pas pourquoi Aulas parle autant du PSG, et Juninho maintenant parle de Paris et de Neymar. Ça serait mieux de parler de leur club. Nous, on ne parle pas de la situation de l’OL et je demande à l’OL de ne pas parler de nos joueurs et de notre club“), il y a eu clash hier.

“On a connu Leonardo bien plus cinglant mais il a tenu à défendre son club et sa star, à trois semaines d’une finale de Coupe de la Ligue où les deux équipes seront face à face et l’orgueil de Neymar sans doute titillé…”, commente L’Equipe.

Dans le journal sportif, on lit également qu’on se dirige bien vers un Final 8 de Champions League à huis clos : “Cette question sera tranchée demain, par l’UEFA. Mais il fait peu de doute que le public, même en petit nombre, ne sera pas convié. […] Elle va d’ailleurs appliquer un protocole très strict, avec a priori moins de 400 personnes (joueurs, délégations, sécurité, diffuseurs, journalistes…) présentes aux matches. Les équipes devront arriver dans des vols privés, être testées, puis cantonnées dans des hôtels privatisés et dans leurs camps d’entraînement, avec presque aucun contact extérieur. La volonté de l’UEFA est “de créer une bulle”.

Dans seize jours se déroulera au Stade de France la finale de la Coupe de France entre le PSG et Saint-Etienne. Mais on ne sait pas s’il y aura 5000 personnes (option très probable) dans l’enceinte ou plus. “Les supporters ne savent pas encore combien de tickets leur seront alloués, observe L’Equipe. Et l’idée de les laisser aux personnels soignants circule. […] Du côté du CUP, aucune décision n’a été prise. La principale association de supporters du PSG attend de connaître le nombre de places qui lui seront allouées et les conditions sanitaires exactes. Certains groupes qui composent le CUP pourraient alors décider de ne pas assister à la rencontre. L’idée de prendre les places et de les offrir aux personnels soignants circule également. Tous les acteurs s’accordent sur un point : il sera difficile de faire respecter les gestes barrières (port du masque obligatoire, distanciation d’un mètre) chez les supporters les plus actifs. Les autorités ont également identifié un risque sécuritaire. “On pense que les ultras stéphanois vont boycotter si la jauge reste à 5000, mais ils risquent de monter à Paris pour mettre le bordel à l’extérieur du stade“, redoute une source au ministère de l’Intérieur.”

“Même sans jouer, Mbappé reste au top” car même “sevré de compétition depuis le 11 mars, l’attaquant du PSG ( avec 30 buts) reste le 4e meilleur buteur des 5 grands championnats européens, remarque Le Parisien. Le marqueur d’un joueur en constante progression. […] Et si Mbappé sait encore se montrer décisif dans les prochaines semaines lors des matchs couperets à venir, cette drôle de saison pourrait frôler l’excellence. Dans le cas contraire, elle restera de très bonne facture.”

Le média francilien souligne que la rencontre amicale Le Havre-PSG sera “un événement (presque) historique”. En effet, comme dimanche (19h) la jauge dans le stade Océane sera de 5000 personnes, il s’agira là d’une “première en Europe de l’Ouest depuis le mois de mars.” Les spectateurs “devront tous pénétrer dans l’enceinte de 25.000 places avec un masque, suivre un sens de circulation strict et s’asseoir à au moins un siège d’écart. Sur la pelouse, le PSG a demandé des mesures sanitaires précises. Tous les gens qui accéderont aux zones vestiaires et terrain, auront été dépistés au Covid-19 par écouvillons et prise de sang.” Suivront normalement deux rencontres au Parc des Princes, contre les Irlandais du Shamrock Rovers FC (17 juillet à 19 heures) et les Écossais du Celtic (21 juillet à 19 heures). “A chaque fois, 5.000 spectateurs sont prévus. Un format particulier est envisagé pour le rendez-vous contre les Shamrock Rovers : 4 périodes de 30 minutes.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée