PSG 25 juillet 2020

Revue de presse PSG : Mbappé, ASSE, CUP, notes…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce samedi 25 juillet 2020, lendemain de victoire 1-0 en finale de la Coupe de France devant 2813 spectateurs face à l’ASSE et de blessure de Thilo Kehrer (hanche) et de Kylian Mbappé (cheville), victime d’un tacle dangereux de Loïc Perrin (34 ans, 488e et dernier match en Vert).

Finale

“Le PSG a remporté sa treizième Coupe de France en battant péniblement Saint-Etienne, dans un décor triste, après une très faible finale marquée par la blessure de Mbappé”, résume L’Equipe. “Il a manqué d’à peu près tout. Pas assez d’élan, pas assez de panache, et pas assez de PSG, en regard de ce que l’on pouvait attendre du retour de l’ogre à la compétition. Pour qu’il espère être au niveau à Lisbonne, il lui faudra monter d’un ou deux tons. […] Il restera la trace d’une finale franchement manquée, dans un monde imparfait et masqué, mais demeurera, aussi, le sillon que le PSG continue de creuser profondément dans le palmarès national des années récentes.”

Entre 60 et 70 membres du CUP étaient présents au Stade de France hier. Mais comme ils l’avaient annoncé depuis plusieurs jours, ils n’étaient pas dans le stade, ils ont suivi cette finale depuis le bar l’Events, situé en face de l’enceinte dyonisienne. La soirée s’est déroulée dans une bonne ambiance et sans souci”, relève L’Equipe. “Dans le même temps, dans le Xe arrondissement, une poignée de supporters du PSG s’est donné rendez-vous au Café A, face à la gare de l’Est. […] D’autres supporters, qui avaient décidé de se retrouver dans un pub du XXe arrondissement, ont dû trouver une solution de dépannage alors qu’un problème technique a failli les priver de la finale. Certains ont choisi de suivre le match sur le parvis du Stade de France.”

“Evidemment, la vitrine continue de se remplir et c’est toujours bon à prendre, commente Le Parisien. Avec 13 Coupes de France remportées, le PSG assoit encore un plus son avance sur Marseille, qui en possède dix, et affirme une nouvelle fois sa puissance sur la scène nationale. Thiago Silva, Marquinhos, Verratti et Kimpembe rejoignent Sommerlinck, Bathenay et Roche avec cinq coupes à titre individuel, le record (Le PSG attribue une Coupe de France à un joueur ayant figuré sur au moins une feuille de match dans la compétition). Tout ça, c’est bien mais le PSG ne rêvait pas de cette soirée rendue électrique. Ce matin, Paris compte deux blessés, à moins de trois semaines de son rendez-vous majeur contre l’Atalanta. Deux hommes sur le flanc, quasiment irremplaçables pour des raisons diverses.”

“Même en infériorité numérique, les hommes de Claude Puel n’ont pas perdu le fil et auraient mérité mieux, juge Le Progrès. Les Verts ont fait plus que résister. Ils ont tout de même quitté le Stade de France la tête basse, le cœur lourd et des regrets. Car le scénario du match est aussi terrible que dramatique.

“À l’heure des comptes, les Stéphanois regretteront assurément d’avoir laissé passer leur chance face à un PSG sérieux mais toujours en rodage, observe La Dépêche. Vendredi prochain, face à Lyon, en finale de la Coupe de la Ligue, les hommes de Tuchel auront l’occasion de s’adjuger leur quatrième titre de la saison. Il sera ensuite temps de passer aux choses sérieuses, avec le quart de finale de Ligue des champions face à Bergame, le 12 août à Lisbonne. Histoire de se rapprocher un peu plus d’une autre finale, qui, pour le coup, les fuit depuis toujours.”

Presnel Kimpembe “a le sens de la fête. Malgré sa non-titularisation, le défenseur a gardé le sourire et dignement célébré le succès de son équipe. L’international français s’est invité en pleine conférence de presse, bouteille de champagne à la main. Il l’a débouchée puis a arrosé, devant des journalistes amusés, son entraîneur et ses coéquipiers Marquinhos et Thiago Silva”, écrit Ouest France.

Mbappé

“En attendant de connaître avec plus de précision le diagnostic après des examens de contrôles prévus ce matin, une vive angoisse régnait hier soir au sein du club parisien, commente L’Equipe. Sur le podium de remise du trophée, Mbappé a confié au président que sa cheville avait craqué lors du choc. Une mauvaise indication. Le temps est désormais compté dans la perspective du quart contre Bergame.”

“C’est la blessure que tout Paris redoutait, écrit Le Parisien. Mais rien n’est encore acté ni perdu. Les premiers examens réalisés au Stade de France font apparaître une grosse entorse. […] L’attente ces prochaines heures, voire ces prochains jours, risque d’être insoutenable. […] Tout le monde a pu mesurer hier soir l’importance de l’attaquant, déjà très en jambes.”

Notes

Les notes du Parisien : Navas 7 Dagba 5 Silva 6 Marquinhos 4 Bakker 5.5 Paredes 6 Gueye 3.5 Di Maria 5.5 Sarabia 4 Neymar 6 Icardi 3

Les notes de L’Equipe : Navas 7 Dagba 5 Silva 7 Marquinhos 5 Bakker 6 Paredes 5 Gueye 4 Di Maria 4 Sarabia 4 Neymar 6 Icardi 3

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée