PSG 14 juillet 2020

Revue de presse PSG : Mbappé, Mayer, Mutombo, Sarabia, groupe, niveau physique, abonnements…

Vu et lu au sujet du PSG ce mardi 14 juillet 2020 dans la presse hexagonale.

Dimanche, le PSG, appliqué et sérieux, écrasait 9-0 Le Havre (L2) pour son premier match de préparation. Si les joueurs se sont retrouvés lundi au centre d’entraînement (sans aucun bobo), ce 14 juillet sera “off” au camp des Loges. Ou presque. Abdou Diallo (reprise), Layvin Kurzawa et Juan Bernat (ménagés dimanche) sont attendus aujourd’hui au centre Ooredoo, rapporte L’Equipe. “Les joueurs du PSG s’entraîneront mercredi et jeudi avant de défier” Waasland-Beveren vendredi (19h), au Parc des Princes (et sur beIN Sports).

“Pour la campagne de réabonnement ou d’abonnement, on n’a pas perdu de temps au PSG, écrit par ailleurs le journal sportif. Elle a été lancée avant même la crise du Covid-19. Les prétendants à un précieux sésame pour la saison prochaine avaient, eux, jusqu’au 29 juin pour s’inscrire sur liste d’attente et espérer profiter d’un désistement. Ils ont été plus de 18.000 à se manifester, sachant que le PSG compte environ 35.000 abonnés. Certains fidèles regrettent de ne toujours pas avoir touché l’avoir promis par le club. Sur ce point, il semble que le service billetterie soit plus réactif avec ses abonnés entreprises qu’avec ses abonnés lambda. Enfin, aucune information ne leur est encore parvenue sur les modalités d’organisation de la saison prochaine et l’application des mesures sanitaires liées au coronavirus.

Jonathan Mutombo Mawesi (17 ans), défenseur qui a signé en mai dernier un contrat professionnel de 3 ans au PSG, “devrait être prêté au Portugal, lit-on également. Il est attendu à Guimaraes. Un prêt facilité par les bonnes relations de Leonardo avec les dirigeants locaux. Il s’agit d’une belle opportunité pour Mutombo, que certains de ses formateurs n’imaginaient pas passer pro à Paris.”

Avec la suspension d’Angel Di Maria contre l’Atalanta Bergame, en quart de finale de la Ligue des champions, Pablo Sarabia (deux buts et une passe décisive dimanche au Havre) devient l’alternative n°1, estime Le Parisien. “Même s’ils n’ont rien à voir l’un avec l’autre, dans le passé (leur carrière) comme dans le présent (leur rôle), peut-on lire. La piste Sarabia se heurte à deux écueils : Tuchel peut surprendre et opter pour une tactique baroque comme son 3-5-2 de Dortmund. Par ailleurs, le 4-4-2 est-il le plus adapté pour affronter les Italiens ? “Jouer à quatre devant me paraît risqué, juge Daniel Bravo. L’Atalanta aime avoir le ballon et il ne faudrait pas perdre la bataille du milieu. Un 4-3-3 me semble plus adapté avec Marquinhos en sentinelle. Les matches amicaux vont permettre à Tuchel de sentir le coup.”

Quoi qu’il en soit, Olivier Rodriguez, le préparateur physique du HAC, a été épaté par le niveau physique du PSG. “Qu’il y ait un contraste entre les deux équipes, c’est une chose, mais que le rendu soit si impressionnant en est une autre“, commente le préparateur dans Le Parisien. “On sait tous que Mbappé va vite ou que Kimpembe est costaud dans les duels. Mais là, même les petits gabarits, comme Herrera ou Paredes, ont affiché une grosse densité physique. Pour un premier match, je trouve que cette équipe a déjà dégagé quelque chose de spectaculaire. Pendant le confinement, les joueurs des équipes lambda ont eu un programme visant à s’entretenir. Eux ont vraisemblablement suivi un programme préalable à la performance. On trouve également ce commentaire : “Il y a une différence énorme d’intensité avec une préparation normale, constate un proche de joueur. On sent que quelque chose se prépare, que ce n’est pas un été classique avec un stage aux Etats-Unis ou ailleurs. Les joueurs ont bien conscience qu’il y a un objectif derrière.”

Condition physique toujours, France Football voit en Kylian Mbappé un “phénomène” aux “capacités athlétiques hors du commun pour un footballeur”, qui par ailleurs a bien travaillé pendant le confinement. “Kylian s’est organisé, et c’est l’une des premières fois où l’on a eu peu de retours, souffle un intime du Camp des Loges. En principe, cela signifie que tout se déroule comme prévu…” En outre, Kevin Mayer, recordman du monde du décathlon, décrypte pour FF le sprinteur Mbappé… et lui lance même une invitation à faire la course… “Il a quelque chose de différent au niveau de la foulée. D’un point de vue athlétique, il possédait, dès ses débuts, des qualités que les autres n’ont pas, explique Mayer. Après, je n’irais pas jusqu’à dire que sa technique de course est parfaite car il est encore loin de ce que peut faire un vrai sprinteur. (Rires.) Mais c’est quand même un sacré don, quand tu ne travailles pas ta foulée, de courir aussi bien.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters