PSG 15 juillet 2020

Revue de presse PSG : Tameze, Atalanta, Kalimuendo, Aurier, Ruffier…

Vu et lu au sujet du PSG ce mercredi 15 juillet 2020 dans la presse hexagonale.

“Malgré un onze de départ largement remanié, l’Atalanta s’est facilement débarrassée de Brescia”, constate L’Equipe après le 6-2 mardi soir. “La faible consistance de l’adversaire n’est pas une raison pour minimiser l’excellente prestation de l’Atalanta, privées d’Ilicic (au repos), Muriel (touché au crâne à la suite d’un accident domestique) et Papu Gomez (sur le banc). Les protagonistes changent mais l’identité jeu reste la même : circulation de balle rapide, pressing tout-terrain, parfaite utilisation des côtés mais aussi de la profondeur, participation des défenseurs centraux ex-centrés à la manœuvre offensive. Un cocktail détonnant. […] La Dea, avec 93 buts inscrits, a encore cinq journées pour être le premier club à passer la barre des 100 depuis 69 ans. Le Hellas Vérone, Bologne, le Milan, Parme et l’Inter sont les prochains adversaires d’une formation irrésistible et pleinement consciente de sa force en vu du quart de finale contre le PSG.”

Dans le journal sportif, il est également question de l’opposition entre le Qatar et l’Arabie saoudite : “Sur fond de fortes tensions géopolitiques, le foot est devenu un enjeu entre Doha et Riyad. Alors que le projet de rachat de l’OM est notamment porté par des fonds saoudiens, le Qatar a déjà dénoncé la tentative de reprise de Newcastle par un fonds souverain d’Arabie saoudite.”

En outre chez l’adversaire du PSG dans le cadre de la finale de la Coupe de France le vendredi 24 juillet, l’AS Saint-Etienne, rien ne va plus avec Stéphane Ruffier. Le gardien de but “a été mis à pied lundi. Il s’est cependant entraîné hier, en attendant d’être reçu par ses dirigeants mercredi prochain.” Avec un “encombrant salaire de 2,8M€ par an”, le portier est un poids dont les Verts aimeraient vite se libérer, comprend-t-on dans L’Equipe. C’est Jessy Moulin (34 ans) qui sera dans la cage face à Paris.

Concernant le meurtre de Christopher Aurier (frère de Serge) devant le Kin’s à Toulouse, l’enquête s’est accélérée hier, un homme s’étant rendu pour avouer le crime. Logiquement, il a été placé en garde à vue. Il serait question d’un différend amoureux, d’une “querelle autour d’une jeune femme” comme l’écrit La Dépêche du Midi. “Selon plusieurs sources, le suspect qui s’est livré à la police n’aurait pas supporté de voir sa petite amie discuter avec la victime. Cette jeune femme aurait, un temps, eu une relation avec Christopher Aurier”, rapporte L’Equipe.

Titulaire hier avec l’Atalanta Bergame dans le cadre du turnover, Adrien Tameze a répondu aux questions du Parisien. “En arrivant à l’Atalanta, j’ai été impressionné, vraiment, par le niveau de l’équipe, par sa cohésion, ses individualités, la façon dont les joueurs bougent, la tactique de Gasperini… Sur le papier, Paris est peut-être plus fort. Mais on a nos chances. Tout le monde dit que c’est l’année du PSG. Mais c’est pareil pour nous, pour nous aussi tous les espoirs sont permis !”, a déclaré le joueur. “La condition physique sera une de nos forces. […] On s’est installés dans une dynamique positive qu’on veut entretenir le plus longtemps possible pour arriver à ce quart de finale avec un maximum de confiance. Offensivement, on a certaines assurances : on marque beaucoup, à chaque match… Moi, je pense que l’Atalanta, ce n’est pas un bon tirage pour Paris. Ni même pour personne d’ailleurs. […] J’espère qu’ils vont nous prendre à la légère, ça nous permettra de les surprendre un peu.”

Dans le journal francilien, on trouve aussi Arthur Kalimuendo, père d’Arnaud (18 ans), buteur et passeur dimanche au Havre. “Arnaud vit bien cette préparation, car il sait que cette année il est amené à ne rester qu’avec l’équipe première, dit-il. Je regrette énormément le départ de Tanguy et Adil, c’était vraiment le futur du club. Ils ont décidé, ils ont leurs raisons. Nous, notre logique, c’est qu’Arnaud a le potentiel pour rester longtemps à Paris, s’imposer dans son club formateur et y faire carrière. Entre le vouloir et le faire, il y a une différence, on va y aller pas à pas. […] On fait confiance à Leonardo, qui a envie de reconstruire l’équipe. Il a fait venir Marquinhos et Verratti quand ils étaient jeunes. J’attends de lui qu’il mette les jeunes du club en très bonne position pour qu’ils continuent leur cursus et leur développement. […] Je ne suis pas trop adepte des prêts, j’espère que le club lui fera confiance pour progresser.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée