PSG 18 juillet 2020

Revue de presse PSG : Waasland-Beveren, Neymar, Mbappé, CUP…

Vu et lu au sujet du PSG ce samedi 18 juillet 2020 dans la presse hexagonale.

“Le rouleau compresseur est resté au garage, juge l’AFP. Après le 9-0 infligé au Havre dimanche pour sa rentrée, le PSG a, un peu, levé le pied contre Waasland-Beveren, tout de même battus 7-0 hier, lors d’un amical de 120 minutes marqué par ses maladresses. Mais d’une touche de balle, Neymar a le pouvoir d’illuminer les rencontres les plus monotones. […] Tuchel rôde son équipe type, qui est presque complète, à l’exception du nom du deuxième défenseur central aux côtés de Marquinhos: contre Beveren, Thiago Silva a été titulaire, alors que c’est Kimpembe qui tenait la charnière au HAC. […] Dans un stade limité à 5.000 personnes par la jauge gouvernementale, le millier d’ultras a assuré l’ambiance et rendu hommage au personnel soignant, sans forcément respecter la distanciation sociale. Ils sont attendus pour un dernier amical contre le Celtic, mardi prochain, avant un été qu’ils espèrent très festif.”

Le PSG “poursuit sa préparation sans accroc”, estime Le Parisien même s’il “s’est montré un poil moins tranchant qu’au Havre, avec un physique plus incertain et un déchet technique conséquent.” Le journal francilien constate que Thomas Tuchel “semble encore hésiter dans son 4-4-2 sur l’identité de son deuxième défenseur”. Et il donne les bons points “avec dans la catégorie des bons élèves Mbappé, Verratti, Marquinhos et Bakker et dans celle des garçons plus à la peine physiquement Neymar encore diesel ou Kehrer pataud, à moins que ce ne soit sa marque de fabrique. Il faudra un peu plus, sans doute, du génie brésilien pour remporter les deux finales. Il faudra moins de nervosité et plus de régularité surtout pour envoyer le PSG en demi-finale de Ligue des champions. […] Tuchel espère aligner Bernat dès mardi contre le Celtic en amical mais estime qu’il sera trop juste encore pour le Stade de France.

“Les 1000 encartés du CUP ont mis un souk pas possible hier soir en s’affranchissant de la distanciation physique, écrit également Le Parisien. Concrètement, les ultras ont respecté les indications du PSG à leur arrivée, mais ils se sont rassemblés massivement en bas du virage Auteuil. Le PSG a fait passer des messages après le deuxième quart-temps. Les différents groupes qui composent l’association ont d’abord laissé des rangées entre eux. Après avoir déployé une banderole en hommage “merci au personnel du milieu hospitalier”, les membres du CUP ont fini la rencontre en se répartissant dans tout le virage, à leur emplacement habituel, offrant une configuration plus covid compatible. […] Conscients des risques et de la mauvaise image donnée dans un contexte délicat, les responsables du CUP réfléchissent à une organisation différente mardi pour la réception du Celtic. Côte football comme tribunes, le dernier match de Thiago Silva dans son jardin parisien et le dernier de la saison en présence des ultras, sera un autre épisode marquant de ce drôle d’été.”

“Le comportement des supporters du PSG a crispé les instances (FFF, LFP et ministère). Et n’a pas plaidé pour une hausse de la jauge de spectateurs dans les stades”, commente L’Equipe.Il faut que ça se passe bien pour que la jauge augmente”, confiait-on hier soir un brin dépité au ministère chargé des Sports. “Ces attitudes ne vont pas encourager à desserrer la limitation“. À la préfecture, on regrettait aussi le comportement des ultras. “Les consignes ont été données à l’arrivée de chacun des spectateurs, également affichées et diffusées sur les écrans géants, explique-t-on au PSG, qui avait fait installer des réserves de gel hydroalcoolique aux entrées de l’enceinte et des tribunes. Pour entrer dans le stade, chaque supporter devait porter un masque. Après, on est en France, on ne peut pas les obliger à en porter.

Concernant le match, le journal sportif estime que “le récital a été moins riche que cinq jours plus tôt.” Mardi, il s’agira du Celtic pour un troisième match de préparation. À cette occasion, Thomas Tuchel “envisage de donner 45 minutes à chacun afin qu’ils aient à peu près tous disputé un temps de jeu similaire. Mais aussi parce que la finale de Coupe de France a lieu trois jours plus tard. Hier, comme dimanche, il a aligné lors de la première heure ce qui ressemble fort à son équipe type, à l’exception peut-être de deux postes. En raison de l’absence de Bernat, ménagé pour des gênes musculaires et attendu mardi par Tuchel, et du retard pris par Kurzawa, Bakker a encore débuté latéral gauche. Et quid du défenseur central au côté de Marquinhos ? Face au Celtic, il ne serait pas surprenant que ce soit le duo Silva-Kimpembe qui débute afin que les trois charnières aient pu évoluer ensemble un laps de temps équivalent. […] Interrogé sur le capitanat, Tuchel a rappelé que Thiago Silva, “jusqu’au dernier jour” de son contrat, demeurait son capitaine n°1 dès lors qu’il “est sur le terrain”. Ce sera l’enjeu des prochains jours et des deux finales nationales qui approchent.”

Enfin, il n’y aura pas de feuilleton Mbappé/Real Madrid cet été puisque le président, Florentino Pérez, “a écarté l’idée d’un gros transfert pour le prochain mercato“, comme l’observe le journal sportif.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée