Roustan : “Je trouve que l’on est en train de mettre une pression sur le PSG”

Depuis hier, le PSG connaît son adversaire pour les quarts de finale et possiblement les demi-finales de la Champions League 2019/20. Le 12 août prochain, les Rouge & Bleu affronteront l’Atalanta Bergame dans le cadre de l’ouverture du Final 8 à Lisbonne et possiblement ensuite Leipzig ou l’Atlético de Madrid. Pour certains, le PSG a un boulevard pour rallier la finale de compétition continentale. Mais pour Didier Roustan, même si le PSG a évité les plus gros clubs, ses adversaires ne sont pas non plus des proies faciles.

“Un échec si le PSG ne va pas en finale ? Moi je pense que serait une occasion ratée mais pas un échec. Déjà, tu leur mets une pression terrible. Si tu rencontres L’Atlético de Madrid en demi-finale, c’est un nom quand même”, rappelle le journaliste sur le plateau de l’EDS. “Je trouve que l’on est en train de mettre une pression. Ça va se jouer sur un match, ce sont des conditions particulières. Je trouve que l’Atalanta, qui est rodée depuis un mois et qui va juste se reposer dix jours, ce n’est pas de la tarte. C’est un quart de finale quand même. Pour moi, ce ne serait pas un échec mais une occasion ratée.”

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée