Guy Roux

Roux : “Quel plaisir se dégageait dans leur jeu”

Pour son retour sur les terrains après quatre mois d’arrêt dus à la crise du Coronavirus, le PSG a offert un festival offensif contre l’équipe de Ligue 2 du Havre (0-9). Guy Roux, entraîneur emblématique du football français et de l’AJ Auxerre a pris du plaisir en regardant ce HAC / PSG, surtout la performance de la ligne d’attaque parisienne.

J’ai regardé avec un grand plaisir et même une certaine avidité le retour du football français sur mon écran tant nous en avions été privés. Choisir le meilleur club français, le PSG, contre un sparring-partner modeste et compatissant, Le Havre, a permis un spectacle particulièrement réjouissant. L’entraîneur havrais Paul Le Guen avait sûrement chaudement recommandé à ses joueurs d’éviter tout contact avec les vedettes Di Maria, Neymar et autres Mbappé, se réjouit Guy Roux dans sa chronique hebdomadaire pour L’Yonne Republicaine […] Mais quand même, quelle virtuosité de ces trois attaquants ! Et aussi quel plaisir se dégageait dans leur jeu. C’était pendant certaines séquences d’une, deux ou trois passes et but, comme si les Havrais avaient été des « petiots » d’une vigne de Chablis. […] Verratti joua en deuxième mi-temps. Il fit une passe magique de 30 mètres, mais montra aussi qu’il était moins en jambes que ses camarades. Peut-être avait-il mal dormi. […] L’Atalanta et la Juventus se seront-ils fatigués plus que le PSG et Lyon? Le match Le Havre-PSG (0-9) semblerait nous promettre des jours brillants en Ligue des champions.

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée