Silva : “J’ai juste envie de passer ces derniers moments avec un bon état d’esprit”

Demain soir (21h10), le PSG affronte l’AS Saint-Etienne en finale de Coupe de France. À la veille de cette rencontre, Thiago Silva – le capitaine parisien – était présent en conférence de presse. “O Monstro”, qui va disputer sa dernière finale dans cette compétition (quatre victoires) a répondu aux questions des journalistes. Extraits choisis.

L’hommage des supporters

Silva : “C’est un moment particulier pour moi, bien sûr, mais avec les supporters ça a toujours été comme ça, avec beaucoup de respect. C’est la chose la plus importante à mon avis. Ils ont demandé si je pouvais rester, mais ce n’est pas ma décision et ce n’est pas non plus le moment de continuer à parler de ce sujet. On a le temps d’en parler après. J’ai juste envie de passer ces derniers moments avec un bon état d’esprit, heureux. Tout ce que le PSG m’a proposé et a fait pour moi depuis huit ans, j’en suis très content. C’est vrai que je ne voulais pas partir, mais la décision est déjà prise et je la respecte jusqu’à la fin.

Son avenir

Silva : “Ce n’est pas ma décision, ce n’est pas le moment d’en parler. Je suis très content en ce moment. Je ne voulais pas partir. La décision a été prise et je vais la respecter jusqu’à la fin. Leonardo a été clair, il n’y aura pas de discussion après. Je vous demande d’arrêter d’en parler. Ce n’est pas le moment, je suis concentré sur mes matches à jouer.

Choupo-Moting

Silva : “C’est difficile de parler de lui comme ça, parce que c’est un ami que je me suis fait ici au PSG et que je vais garder pour toute ma vie. C’est un mec qui a toujours la mentalité de vainqueur, de gagneur, de bien travailler, toujours avec le sourire sur le visage. Ça nous donne envie de l’aider. Avec le ballon, il a vraiment des qualités. Sans ballon, il court pour les autres et fait les efforts. C’est quelque chose que j’aime beaucoup à son sujet. C’est un ami, pas seulement sur le terrain, mais en dehors aussi.

Reprendre après quatre mois d’arrêt

Silva : “Ce n’est pas une excuse, c’est pareil pour Saint-Étienne. C’est une finale, tout le monde est motivé. Je sens la fatigue comme tout le monde, on va progresser physiquement petit à petit. C’est normal, après quatre mois.”

Pas de pensée sur le match contre l’Atalanta

Silva : “C’est vrai qu’on n’en a pas parlé pour l’instant, de la Ligue des champions. On en a juste parlé le jour du tirage. Après, on n’en a plus parlé parce qu’on doit vivre le moment présent et laisser le futur pour après. Le premier objectif est la Coupe de France, après on va se préparer pour Lyon et bien sûr pour l’Atalanta.

À propos Guillaume De Freitas