Wantiez HAC

Wantiez : “On aurait été mal à l’aise si ce matin on avait envoyé un joueur du PSG à l’hôpital”

Hier, le PSG s’est bien amusé pour son match de reprise contre Le Havre (0-9). Un match sans accroc pour les Parisiens qui peuvent poursuivre leur préparation pour les échéances qui les attendent. Pierre Wantiez, le directeur général du HAC a expliqué que ses joueurs n’avaient pas joué avec le frein à main mais “dans la limite de ce qu’est un match de préparation.”

Paul (Le Guen) avait été très clair avec les joueurs: on s’engage. Respecter le PSG, c’est aussi jouer. Mais on s’engage dans la limite de ce qu’est un match de préparation. On aurait été mal à l’aise si ce matin on avait envoyé un joueur du PSG à l’hôpital, ça ne nous aurait pas plus, assure Wantiez dans une interview accordée à RMC avant de démentir toute demande du PSG pour que le club de Ligue 2 lève le pied ne blesser personne. La seule demande du PSG, elle était d’ordre sanitaire, sur les précautions par rapport à tous les joueurs en termes de tests. Toutes les personnes présentes au bord du terrain, ou dans la zone vestiaire au sens large, avaient été testées contre le Covid. Le Paris Saint-Germain ne nous a rien demandé sur le sujet. La seule exigence a été de jouer avec leurs ballons. Je vais être clair sur le sujet, si on avait joué l’OL, on aurait eu la même attitude. Au-delà de ça, les joueurs se respectent. Mais je le redis, personne n’a été ravi (d’en prendre neuf) dans le vestiaire.

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée