Nasser

Al-Khelaïfi : “Nous sommes désormais définitivement perçus comme une place forte du football international”

Ce lundi, le nouveau numéro du magazine officiel du PSG est sorti. Un numéro entièrement consacré à la Ligue des Champions avec en prime une interview de Neymar, qui officialise sa présence sous le maillot Rouge & Bleu pour la saison à venir. Comme à chaque numéro, Nasser al-Khelaïfi – président parisien – écrit un édito. Et cette fois-ci, il y exprime sa fierté du parcours du Final 8 de son équipe et estime que cette dernière a grandi à Lisbonne.

Il y aura un avant et un après : depuis ce 23 août 2020, les regards sur notre club ont changé. Nous sommes désormais définitivement perçus comme une place forte du football international, une institution légitime et performante du sport mondial“, se félicite le président al-Khelaïfi dans le nouveau magazine. “Comme l’espérait tant l’immense communauté de nos supporters, nous avons fait honneur au maillot, à la grande histoire et à l’esprit de conquête du PSG. Notre parcours européen se sera nourri de notre incroyable capacité de résilience. Plusieurs fois, nous avons chuté au cours de ces dernières années. À chaque fois, nous nous sommes relevés et, à force de mieux cerner ce qu’il nous manquait encore pour grandir, nous avons fini par trouver notre voie. Cette voie qui n’avait jamais conduit le Paris Saint-Germain aussi haut. Ce nouvel horizon européen s’est dessiné grâce au talent hors-norme de nos joueurs et d’un staff qui a su tirer le meilleur de ce groupe. […] Quel plaisir également, d’avoir vu ces millions de sourires éclairer le visage de nos supporters ! Quel plaisir d’avoir senti tous ces cœurs se rassembler autour du PSG ! Quel plaisir de contempler cette joie populaire qui s’est emparée dans les rues de Paris, de France et d’autres villes à travers le monde ! Match après match, voir ces images de liesse depuis Lisbonne aura donné à notre groupe une force incommensurable. Un supplément d’âme jamais vu. […] La suite ? Regarder vers l’avant, comme toujours. Conserver notre exigence de demain. À 50 ans, nous sommes plus sûrs que jamais d’être engagés sur le bon chemin.”

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée