Cayzac

Cayzac : “Contre Leipzig, il y avait une maîtrise exceptionnelle”

Président du PSG entre 2006 et 2008, Alain Cayzac savoure la qualification du club de la capitale en finale de la Ligue des champions. Grâce à sa victoire (3-0) sur le RB Leizpig, le Paris Saint-Germain peut écrire une page légendaire de son histoire, l’année de ses 50 ans. Dans un entretien accordé au Parisien, Alain Cayzac revient sur le parcours des Rouge et Bleu depuis l’arrivée de QSI.

Je trouve que les critiques ont été assez injustes. On ne réussit pas obligatoirement en Ligue des champions, comme ça, au bout de 10 ans. Chelsea a mis longtemps, Manchester United aussi, rappelle Cayzac. D’habitude les anciens comme moi disent : c’était mieux avant. Et bien, moi, je dis que ça récompense un travail exceptionnel des dirigeants du PSG, Nasser (Al-Khelaïfi), Jean-Claude (Blanc) et Leo (Leonardo), qui ont formé une équipe à partir de pas grand-chose au début.

Dans cette interview, Alain Cayzac estime que les joueurs de Thomas Tuchel ont passé un cap cette année et que cette qualification pour la finale n’est qu’une juste récompense.

On était un peu bloqués en huitièmes, quarts et il y avait une sorte de complexe. Ça s’est un peu débloqué contre l’Atalanta (2-1). La façon dont on a gagné a été très positive, ça a créé un événement très PSG autour du club. Contre Leipzig, il y avait une maîtrise absolument exceptionnelle, juge Cayzac. Surtout, j’ai retrouvé un état d’esprit extrêmement positif. On leur a reproché de sortir, de fêter les anniversaires … J’ai toujours trouvé que c’était de la connerie de parler de ça. Il s’avère qu’ils ont l’air bien ensemble.

À propos Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée