Choupo-Moting : “C’est une histoire parfaite, ce sont les 50 ans du PSG et on est en demi-finale”

Sorti du banc à la 79e minute, Eric Maxim Choupo-Moting est le héros de la victoire du PSG face à l’Atalanta Bergame en quarts de finale de Ligue des champions (2-1). À la 93e minutes de jeu, l’attaquant parisien a offert la qualification aux Rouge et Bleu. Après la rencontre, Choupo-Moting est revenu sur la qualification parisienne, au micro de RMC Sport.

Son entrée en jeu

Choupo-Moting : “Quand je suis rentré sur le terrain, je me suis dit qu’on ne pouvait pas rentrer à Paris comme ça avec cette équipe, ça ne devait pas arriver. Depuis le stage, j’ai tout donné et je suis content que ça marche aujourd’hui. Mon but ? J’ai vu Kylian, je connais sa vitesse et j’ai aussi accéléré. Heureusement, il m’a vu. C’est une histoire parfaite, ce sont les 50 ans du PSG aujourd’hui et on est en demi-finale.”

Un moment important pour créer l’histoire ?

Choupo-Moting : “Malheureusement, par le passée il y avait des matches où dans les dernières minutes c’était le contraire. Mais moi, j’ai senti aujourd’hui qu’on n’avait pas perdu la confiance et l’espoir pendant tout le match. On a montré dans les dernières minutes que tout était possible dans le football. En deux minutes tu peux marquer deux buts. On a été efficace à la fin, on avait des occasions. Neymar a fait un match extraordinaire (élu homme du match, ndlr) mais malheureusement il n’a pas eu la chance de marquer. Mais à la fin, on a été efficace et je pense qu’on mérite cette victoire.”

Le match de l’Atalanta

Choupo-Moting : “Oui, c’était une équipe compliquée à jouer. On les a respecté. Ils ont fait une très bonne saison en Italie (3e de Serie A) et ce n’était pas par hasard qu’ils étaient ici. Ils sont très costauds, c’était un match très tendu mais on s’est concentré sur nous-même. Depuis des mois, on est vraiment ensemble. On passe des moments sur le terrain mais aussi hors du terrain et je pense qu’on a montré ça aujourd’hui dans les dernières minutes. Tous ensemble, on peut aller loin.”

À propos Murvin Armoogum

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée