Féminines – Lyon s’impose en finale de Coupe de France face au PSG (0-0, 4 TAB à 3)

Le PSG et Lyon s’affrontaient ce soir en finale de Coupe de France, dernier match de la saison 2019-2020 en France tronquée par la pandémie du Coronavirus. Les deux mastodontes du football féminin français souhaitaient remporter la coupe pour la neuvième fois pour les Lyonnaises, qui feraient ainsi le doublé, et la troisième pour les Parisiennes (2010, 2018). Les deux équipes se retrouvent à ce stade de la compétition deux ans après leur dernière confrontation et une victoire parisienne (1-0).

Le début de match est à l’avantage des Lyonnaises, qui vont se procurer la première occasion de la rencontre. Sur un coup franc aux abords de la surface, Renard est trouvée mais sa tête passe à côté du but d’Endler (7e). Mais deux minutes plus tard, une coupure de courant va plonger le stade de l’Abbé Deschamps dans le noir pendant cinq minutes. Rentrées aux vestiaires, les joueuses retrouvent le terrain et s’échauffent pendant cinq minutes avant de reprendre le match.

C’est le PSG qui va se procurer la première occasion après l’interruption. Sur le côté droit, Diani déborde et centre dans la surface pour Huitema. Mais la Canadienne voit sa tentative repoussée par la défense lyonnaise en corner (11e). Sur ce dernier, Baltimore trouve une nouvelle fois Huitema mais sa tête passe au-dessus du but lyonnais. Après une mauvaise passe de Paredes, Parris s’élance dans la surface mais au moment de frapper Geyoro dévie le ballon en corner (23e). Lyon va se procurer une nouvelle occasion après une passe en retrait pas assez appuyée par Dudek, Parris part en profondeur, mais Endler – sortie à sa rencontre – arrive en première et dégage le ballon sur la Lyonnaise (34e). C’est encore Lyon qui va se procurer une grosse occasion. Lancée en profondeur, Parris arrive dans la surface et efface Endler. La Lyonnaise pousse trop le ballon mais arrive à redresser in extremis le ballon vers le but mais Paredes tacle et envoie le ballon en corner (39e). Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur ce score de parité dans une première mi-temps animée.

En début de seconde période, le PSG tente de conserver le ballon et de jouer dans le camp des Lyonnaises. Les Parisiennes se procurent quelques situations par l’intermédiaire de Lawrence ou Huitema mais sans se montrer dangereuse. Les deux équipes arrive à s’approcher de la surface adverse sans pour autant se montrer dangereuse à l’image de la frappe de Marie-Antoinette Katoto qui passe à côté du but lyonnais (60e). La deuxième mi-temps est moins prolifique en action et a baissé d’intensité, la fatigue se faisant ressentir. Mais les Lyonnaises se procurent deux belles occasions. Paredes dévie, dans sa surface, du bout du pied un centre venu de la droite. Le ballon revient dans les pieds des Lyonnaises, Parris est trouvée à gauche de sa surface mais elle dévisse sa frappe (68e). À peine entrée en jeu, Nadim tente une frappe en dehors de la surface mais facilement captée par la gardienne lyonnaise (75e). Pas de prolongation dans cette finale, les deux équipes se dirigent vers la séance de tirs au but. En cette fin de match, les Parisiennes essayent de se projeter vers l’avant pour tenter de débloquer la rencontre. Mais elles n’arrivent pas à se montrer dangereuses. À cinq minutes de la fin, les Parisiennes vont se procurer une triple occasion mais les Lyonnaises défendent bien et arrivent à se dégager. Cette fin de match est complètement parisienne mais les joueuses d’Olivier Echouafni n’arrivent pas à se rapprocher suffisamment de la surface Lyonnaise. Après quatre minutes de temps additionnel, les deux équipes se quittent sur un 0-0. La séance de tirs au but peut débuter. Ce sont les Lyonnaises qui débutent cette séance. Les premières joueuses réussissent leurs tentatives. Endler réussi à stopper le penalty de Le Sommer. Mais la gardienne dans la foulée va propulser son penalty sur la barre. Bronze réussie sa tentative et offre une balle de match à Lyon. Kelhifi, qui était entrée en jeu à la toute fin du match, voit la gardienne lyonnaise repoussée sa tentative. Les Parisiennes s’inclinent donc (0-0, 4 TAB à 3). Lyon remporte sa neuvième Coupe de France.

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée