barbe

Le préfet de police des Bouches-du-Rhône explique pourquoi les couleurs du PSG seront interdites

Emmanuel Barbe, le préfet de police des Bouches-du-Rhône a signé un arrêté interdisant le port du maillot du PSG, mais aussi le fait d’avoir un drapeau, une écharpe ou un masque aux couleurs du club francilien dans le centre-ville de Marseille (dans les 1er, 2e, 6e et 7e arrondissements) dimanche. Un choix effectué pour “prévenir tout trouble à l’ordre public”.

“Le 18 août, mardi, lors de la demi-finale, dans le centre de Marseille, on a eu des rassemblements importants, au demeurant pas tellement sanitairement corrects. Et surtout, on a eu des incidents, on a eu des poursuites, des gens qui se sont bagarrés. Et je ne peux pas imaginer ce que ça serait dans l’hypothèse d’une victoire du PSG dimanche soir”, a commenté le préfet de police sur BFMTV. “C’est une mesure de prévention qui vise, non pas à empêcher les supporters d’être sur le vieux port, où ils veulent. C’est juste le fait de manifester le fait d’être supporter. Cela va durer quelques heures, c’est dans un endroit très précis, pas dans tout Marseille. C’est une mesure qu’on prend pour éviter les incidents qui peuvent parfois on le sait, prendre une tournure extrêmement dramatique. Je voudrais savoir ce qui se produirait si on ne prenait pas des mesures de précaution et de prévention. Je crois qu’il faut remettre les choses à leur juste dimension.” Reste à savoir si – comme mardi – des ultras phocéens feront des rondes pour empêcher des diffusions du match du PSG dans les établissements du centre-ville de Marseille…

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée