Makelele : “J’ai été à la base du projet, donc bien sûr que je suis pour le PSG”

Claude Makelele a terminé sa carrière au PSG en mai 2011 (2008-2011, 118 matches, 1 but) juste avant que le club de la capitale change de dimension avec le rachat par les Qataris. L’ancien milieu de terrain est impatient de voir son ancien club jouer la finale de la Ligue des Champions contre le Bayern Munich dimanche soir (21 heures, TF1, RMC Sport 1).

Ça me fait plaisir. J’étais à la base du projet donc il y a de quoi. C’est une grosse étape. Ils ont enfin atteint le dernier carré. Maintenant il faut que ce type de performance soit ancré dans les têtes : ça va devenir normal d’être là. Il faut juste concrétiser le sprint final, c’est tout, commente l’ancien international français dans une interview accordée au Parisien. Une finale c’est toujours 50-50. Après ce sont les détails qui vont faire la différence entre celui qui la veut vraiment ou pas. On s’en fout de savoir qui a bien joué, qui a dominé, qui a eu la possession… On ne se souviendra que de celui qui a soulevé la coupe, pas du reste. Il faut juste la gagner, c’est tout.

Makelele assure qu’il sera évidemment supporter du PSG lors de cette finale, lui qui a toujours des amis au sein du club. “Mais je suis Français ! Et comme je vous l’ai dit, j’ai été à la base du projet, donc bien sûr que je suis pour Paris. Ça ne serait pas normal de ne pas l’être. Touché par le parcours actuel ? Evidemment. Et puis j’ai des amis là-bas. Nasser est quelqu’un que j’apprécie énormément. Et le Cheikh aussi. J’ai eu la chance de le rencontrer, de partager beaucoup de choses avec lui. C’est quelqu’un qui a investi énormément dans le club. Donc ils méritent ça.

À propos Guillaume De Freitas