Image : twitter Meunier

Meunier : “J’ai été presque me mettre à genoux à Dortmund […] pour parvenir à trouver un accord pour qu’ils me laissent jouer avec le PSG”

Thomas Meunier a signé au Borussia Dortmund pour poursuivre sa carrière, lui qui arriverait en fin de contrat le 30 juin dernier. Mais de son propre aveu, il avait déjà signé avec le club allemand en février, soit avant le huitième de finale entre le PSG et le BVB. Malgré ce fait, le latéral droit assure qu’il a tout fait pour poursuivre l’aventure encore deux mois avec les Rouge & Bleu.

J’ai été presque me mettre à genoux à Dortmund avec mon agent pour parvenir à trouver un accord pour qu’ils me laissent jouer avec le PSG, parce que le 1er juillet, j’étais joueur de Dortmund. Là-bas, on s’est mis à table et je leur ai dit que je voulais mettre un point derrière cette aventure parisienne puisque Paris ne veut pas me prolonger sur le long terme, je veux qu’on trouve une solution. J’avais eu Leonardo au téléphone et il me demande: ‘Est-ce que toi tu es encore prêt à jour la Champions League?’ Je lui dis ‘à 100%, je serai concerné jusqu’au bout. Je veux terminer, assure le Belge dans une interview accordée à la RTBF et qui sera diffusée demain. “[…]Je veux être avec le groupe, je veux vivre mes derniers instants aussi intensément que possible et jouer avec le PSG la Champions League et les deux Coupes.

Dans ce long entretien, Thomas Meunier a encore une fois taclé Leonardo. “Le fait de ne pas avoir trouvé d’accord entre Paris et Dortmund, ne veut absolument pas dire que je refuse de prolonger, puisqu’il n’y a pas eu d’accord. Donc il n’y a même pas eu de proposition. La 1ère étape, c’était trouver un accord entre Paris et Dortmund et après, trouver un accord entre Paris et Meunier. Et c’est là où la communication, je ne sais pas si je peux dire du club, mais de Leonardo puisque c’est lui qui gère le dossier, a été un petit peu tronquéeCe n’était pas très très correct. Et finalement, après discussion, j’ai bien compris qu’il n’y avait pas vraiment d’envie de vouloir me prolonger. Ça été clair comme de l’eau de roche.

Meunier conclut en estimant être passé pour un “un pestiféré alors que j’ai toujours été correct avec le club.”

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée