PSG 20 août 2020

Revue de presse PSG : Bayern, Navas, Verratti, fan-zones…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce jeudi 20 août 2020, J-3 avant la finale de la Ligue des champions face au FC Bayern.

PSG / Bayern

“Paris, après avoir sorti Bergame et Leipzig, en a fini avec son parcours de Ligue Europa et s’attaque à son tour à un mastodonte européen, une équipe à cinq Ligues des champions, écrit Le Parisien. Paris voudra décrocher sa première étoile au moment même où les siennes s’alignent pour caresser les espoirs les plus fous. […] Ce Bayern reste abordable. Sa charnière centrale se bouge à l’image d’un Boateng parfois raide et, dans le dos des latéraux, il y a des espaces. Après, il faut battre Neuer, l’un des meilleurs gardiens du monde. […] Mais Neymar va bien finir par marquer, c’est le sens de l’histoire. Le catalogue souriant peut s’arrêter là. L’équipe de Flick possède un pouvoir offensif ensorcelant.

Le Bayern “est un ogre qui n’a pas de point faible mais quelques faiblesses”, juge L’Equipe, en évoquant la profondeur, notamment dans le dos de Boateng, et un alignement parfois douteux. “Le PSG devra à la fois ne pas subir au milieu – le retour de Verratti devrait y aider – et se montrer clinique dans la finition, sous peine de repartir avec des regrets. La vitesse de Mbappé peut faire un malheur, tout comme les percées de Di Maria dans le dos d’un Davies attiré vers son ancien poste d’ailier. […] Paris a des choses à faire sur le jeu de transition, en mettant de la verticalité et de la justesse. […] Les Bavarois n’ont jusqu’à présent pas montré de signe d’essoufflement et Paris ne doit a priori pas compter dessus. Athlétiquement, ils sont une machine de guerre, capable d’imprimer un pressing tout-terrain et coordonné. Un collectif où chacun sait quoi faire, qui finit par étouffer l’adversaire. Et souvent par le punir grâce à sa puissance offensive de feu. Plus encore que celle du PSG, pourtant bien lotie, l’attaque du Bayern est un arsenal dévastateur, où même les remplaçants sont des titulaires (Coman, Coutinho…).”

Verratti, Mbappé, Gueye, Kurzawa & Navas

Pendant ce temps, le PSG se prépare, uni. “Le début d’après-midi d’hier a permis de récupérer, de faire une petite sieste ou de regarder une série. Avant de retrouver le chemin des terrains et des salles de briefing pour 4 jours encore”, lit-on dans le journal sportif. “De Mbappé à Navas, en passant par Verratti, Kurzawa et Gueye, ils devraient tous être à disposition, avec des degrés de forme divers. Le gardien ne doit reprendre l’entraînement qu’à partir d’aujourd’hui. Hier, il poursuivait son travail de soins et de renforcements mais le club semble optimiste sur sa présence dans trois jours. Des jours qui seront utiles pour continuer à faire progresser athlétiquement Mbappé. Verratti a participé à toute la séance d’hier avec les remplaçants. Plus le temps passe, mieux il se sent. Aura-t-il suffisamment de rythme pour envisager une place de titulaire ? Cela paraît juste, quand même. Gueye s’est entraîné sans douleur. Kurzawa est prêt à dépanner.

Fan-zones PSG

“Les autorités réfléchissent à la mise en place de fan-zones pour encadrer les supporters dimanche. Une réunion interministérielle est prévue cet après-midi pour apporter des solutions”, explique Le Parisien. Cela afin d’éviter des célébrations hors de contrôle au cas où le PSG serait champion d’Europe et provoquerait des liesses à Paris. Hier, la préfecture a rappelé que les rassemblements de plus de 10 personnes restaient prohibés pour cause de Covid. “Ces fan-zones permettraient en tout cas de contrôler les flux et le respect des gestes barrière, peut-on lire. “La Ville de Paris indique qu’elle “n’organisera pas de fan-zone ni d’écran géant”. Le PSG retransmettra, pour sa part, sur écran géant la grande finale au Parc des Princes. Afin de respecter la jauge imposée, seules 5000 personnes auront accès à l’enceinte (15€ la place).

“Évoquée par la ministre déléguée aux Sports, l’organisation de rassemblements de supporters pendant la finale est écartée par la mairie de Paris”, assure L’Equipe. “L’antidote pourrait-il être l’interdiction des Champs-Élysées et des rassemblements dimanche soir ?”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters