psg 17 août 2020

Revue de presse PSG : Demi-finale, Rico, Titis, Di Maria, Gueye, onze…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce lundi 17 août 2020, à J-1 de la demi-finale de la Ligue des champions contre le RB Leipzig (sans Keylor Navas ni Marco Verratti et probablement sans Gana Gueye dont la disponibilité est incertaine).

“La présence de deux clubs français en demi-finales de Ligue des champions est une première pour le football français, constate Le Parisien. Tout le monde imagine désormais le Bayern remporter la C1. […] Toutefois, la fraîcheur est l’une des clés de cet été baroque du foot, bouleversé dans ses certitudes. Mais c’est finalement très foot, un jeu qui ne s’explique pas vraiment, se théorise mais où tout peut arriver. Il paraît qu’« impossible n’est pas français ». C’est toujours l’heure de l’appliquer.”

Le journal observe également qu’un Titi du PSG au moins soulèvera le trophée européen car Kimpembe, Nkunku (Leipzig), Coman (Bayern) et Dembélé (OL) sont dans le dernier carré continental. En outre le journal francilien se penche sur le parcours d’Angel Di Maria, ancien de Benfica (2007-2010), donc de Lisbonne, une ville qu’il a découvert à l’âge de 19 ans, qu’il adore, et qui accueille la phase finale de C1. L’histoire de Di Maria avec Lisbonne ne s’arrête pas là. Avec le Real Madrid (2010-2014), c’est au stade de Luz qu’il remporta son unique Ligue des champions. “Je me sens ici comme à la maison”, confiait-il après ce succès. Le voilà de retour dans cette enceinte, à deux matchs d’un nouveau titre européen”, lit-on.

Concernant le onze de départ du PSG demain, Gueye certainement out, “Tuchel pourrait donc lui préférer Paredes dans un système à deux au côté de Marquinhos. Une option qui permet de bénéficier de la rugosité de Paredes et de son jeu long précis. Elle laisserait surtout le champ libre aux titularisations de Di Maria et Mbappé, de retour de suspension et de blessure avec Neymar et Icardi, explique Le Parisien.

L’Equipe rappelle que Thomas Tuchel a une préférence pour le 4-2-3-1 “lorsqu’il dispose de tous ses arguments offensifs. […] Tuchel paraît convaincu qu’Icardi peut constituer un bon point d’appui pour les trois autres. L’entraîneur pourrait demander à Neymar d’évoluer davantage dans une position de meneur de jeu. Mbappé et Di Maria seraient alors les deux joueurs chargés de se replier sur les côtés. Mais ils auraient aussi une assez grande latitude pour permuter et compenser.

Le possible onze de départ du PSG selon L’Equipe

Du côté de L’Equipe, Sergio Rico qui est au centre des attentions puisqu’il sera dans la cage contre Leipzig. Le portier “peut miser sur une certaine expérience européenne glanée avec Séville, écrit le journal sportif. Sous la direction d’Emery, il a remporté la Ligue Europa 2015, se montrant décisif en finale face à Dniepr (3-2). En C1, il compte 24 apparitions et a déjà croisé la Juventus, City, Liverpool ou Manchester United. Il avait notamment réalisé une belle campagne 2016-2017, n’encaissant que 3 buts en phase de groupes, avec deux clean sheets à la clé face à Lyon. […] Dans un club qui voit défiler les gardiens, sa mauvaise passe du printemps 2018 lui est fatale. “ Certains le trouvaient limité mais c’est surtout lié à ses relations avec les supporters, explique-t-on du côté de Séville. Après ses erreurs lors de plusieurs matches d’affilée, il a manqué d’humilité, s’est montré distant envers le public et a été pris en grippe. Son départ était inéluctable. ”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée