PSG 3 aout 2020

Revue de presse PSG : Mbappé, Icardi, Ilicic, Parisiennes, tests, délégation…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce lundi 3 août 2020.

24 heures après L’Equipe, Le Parisien confirme que la tendance est favorable concernant la cheville de Kylian Mbappé. “Même si la cicatrisation de la rupture du faisceau antérieur de son ligament externe n’est pas encore complète, il a fait, ces derniers jours, un grand pas vers une guérison, sinon complète, qui lui permet en tout cas d’envisager une participation au quart de finale. En interne, il aurait même confié à certains partenaires qu’il nourrit désormais le ferme espoir d’être prêt pour la rencontre face à l’Atalanta. Une titularisation n’est plus totalement exclue au sein du staff.” Le journal confirme que Kylian Mbappé doit se tester en milieu de semaine sur le terrain avec des exercices d’appuis et contre-appuis. “Une étape importante, où son ressenti et ses sensations guideront la suite du programme, et, si tout va bien, une reprise avec le ballon lors du stage au Portugal, à partir de samedi.”

Le Parisien se penche également sur le cas Mauro Icardi qui ne marque plus : “C’est pour quand le rebond ?” lit-on. “Avec 6 buts en 2020, il peine à convaincre depuis janvier. […] Tuchel n’a pas voulu en rajouter en conférence de presse. Cependant, l’entraîneur a quand même tenu à prévenir son avant-centre. L’Argentin, touché à la cuisse sans gravité vendredi soir, est terriblement emprunté depuis deux matches et semble subir le contrecoup physique des quatre mois d’arrêt. Peu d’appels, un timing aléatoire, des transmissions ratées et quasiment aucun tir au but forment un condensé de ses dernières prestations.” Enfin, dans le journal francilien il est également question du buteur de l’Atalanta, Josip Ilicic (20 buts cette saison), qui sera à priori forfait contre le PSG pour cause de dépression post confinement. En effet, la crise sanitaire a fait ressortir des traumatismes d’enfance liés à la guerre chez le joueur slovène.

L’Equipe évoque le lourd protocole sanitaire de 33 pages imposé par l’UEFA aux clubs participants au Final 8. Du coup, “ce qui devrait changer, c’est la taille de la délégation du PSG. En temps normal, lors des déplacements en Ligue des champions, elle s’élevait à une centaine de personnes. Cette fois, le protocole sanitaire va la réduire à une soixantaine de personnes, joueurs et staff inclus. Seules 45 personnes par équipe seront accréditées pour la zone 1 (vestiaire, banc de touche, siège des tribunes réservées aux joueurs et au staff, terrain) à la condition qu’elles présentent un test PCR négatif. Jusqu’à dix autres membres testés de l’équipe sont autorisés à entrer dans le stade, mais ils ne pourront pas accéder à la zone 1. Enfin, la délégation officielle, celle installée en tribune officielle, ne pourra excéder dix personnes. Il y aura notamment Nasser al-Khelaïfi, Leonardo , Angelo Castellazzi, Victoriano Melero, Jean-Claude Blanc et Jean-Martial Ribes (directeur de la communication). Il se peut qu’en cas de qualification pour la finale, le PSG garde une place au chaud pour l’émir Al-Thani. Mais on n’en est pas là.

Les joueuses du PSG ont mis du temps mais elles se sont logiquement imposées 2-1 à Libourne contre Bordeaux pour rejoindre Lyon en finale de la Coupe de France (dimanche prochain à Auxerre). “Ce sont les plus belles victoires, celles qui forgent le groupe, quand elles sont obtenues dans la difficulté”, a réagi Olivier Échouafni après la rencontre, peut-on lire dans le quotidien sportif. “On a été malmenés mais au vu de la première période, on aurait mérité de marquer les premières. On a manqué d’efficacité.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée