PSG 4 août 2020

Revue de presse PSG : Niveaux physiques, programme, Ronaldo, Mbe Soh, Pembele, Bernat, Neymar, copains d’abord…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce mardi 4 août 2020 dans la presse hexagonale.

“Emmené par le groupe des hispanophones, l’effectif du PSG s’affiche plus soudé que jamais avant la grande échéance de la Ligue des champions”, écrit Le Parisien. “C’est l’histoire d’une vraie bande de potes. Leandro Paredes et Ander Herrera ont vite cimenté les liens. Ce qui ne signifie pas que l’ensemble de l’effectif se sente à l’aise. Draxler, Kimpembe, Kurzawa, pas les plus proches de Neymar, se montrent moins régulièrement. […] Ils étaient heureux de retrouver après le confinement, en particulier Neymar. C’est le point d’équilibre entre tous, signe qu’une transformation s’est opérée cette saison chez le Brésilien. En cet été 2020, il n’a jamais été aussi bien au milieu de ses partenaires. […] Les affinités ne s’arrêtent pas aux portes du camp des Loges ou des soirées entre joueurs. Elles se prolongent également par l’intermédiaire des Wags, les femmes des joueurs. […] Pendant le confinement, ils se sont juré de remporter cette Ligue des champions sans équivalent dans l’histoire. C’est ce pacte amical qu’ils vont tenter d’exposer à l’Europe dans quelques jours à Lisbonne.”

View this post on Instagram

🏆

A post shared by ene10ta Érre 🇧🇷 👻 neymarjr (@neymarjr) on

“Après deux jours de repos, les joueurs du PSG se sont présentés au camp des Loges pour une session “à la carte”, entre jeux de ballon, séance de musculation et différents soins, poursuit le journal francilien. Au rang des bonnes nouvelles : la condition physique de Juan Bernat. Il s’est entraîné sans problème apparent. Si tout va bien ce mardi lors d’une réelle séance collective, il postulera à une place de titulaire contre Sochaux, ce mercredi, en amical au Parc (19h). Par ailleurs, les petits bobos musculaires contractés par Icardi, Marquinhos ou Thiago Silva ont disparu. Quant à Kurzawa, il a effectué un travail individuel ce lundi pour se tester.”

Dans L’Equipe on se veut plus grave au sujet du PSG : “L’état physique des Parisiens interroge”, lit-on d’emblée. “Le cas de Juan Bernat, gêné par de récurrentes alertes musculaires (mollet, cuisse), inquiète. Difficile d’imaginer qu’il soit dans un état athlétique satisfaisant dans une semaine. Pourtant préservé, Kurzawa a vu sa cuisse céder face à l’OL et ne sera pas en état d’affronter Bergame. Bakker, déficient techniquement, affiche un état physique étonnant. Dans l’effectif, on mesure sa dureté dans le duel et sa capacité à répéter les efforts. Thiago Silva est revenu affûté. Tout comme Kehrer et Kimpembe, deuxième aux tests physiques. Le staff a remarqué sa nouvelle morphologie du haut du corps. Mais il a fini éreinté contre l’OL. Le replacement de Marquinhos dans l’entrejeu face à Lyon a surpris, y compris l’intéressé. Et longtemps, au milieu, « Marqui » a souffert physiquement. Pour ses premières minutes de la préparation après son opération au dos, Abdou Diallo n’a pas ressenti de douleurs. De quoi être compétitif rapidement ? Cela ne serait pas du luxe pour pallier les multiples incertitudes à gauche. Verratti est revenu « fit ». Il monte en puissance. Il sera prêt. Le cas Gueye interroge. Toujours aussi saignant dans les tests physiques (premier), son apport balle au pied est trop neutre. Sans être dans un état athlétique exceptionnel, Paredes dispose d’un registre où il peut être efficace. Herrera peut être une alternative ponctuelle. Ses coéquipiers louent sa fraîcheur actuelle. La course contre la montre de Mbappé se poursuit. Mais il ne sera tout de même pas à 100 % à Lisbonne. Le cas de Neymar diffère. Il s’est entretenu mais il lui manque de l’explosivité et de l’endurance. Au sein d’une animation offensive en difficulté, les deux principales inconnues s’appellent Di Maria et Icardi.”

En termes de planning pour le PSG, il y a bien sûr le match amical au Parc des Princes, à huis clos, face à Sochaux (demain à 19 heures, beIN Sports 1), des entraînements tous les jours à huis clos sauf vendredi, dernier jour de repos avant le Final 8. “La délégation partira du Bourget samedi matin (vers 10h) à destination de Faro, au sud du Portugal, rapporte le journal sportif. Deux séances sont prévues le week-end prochain sur place (une samedi après-midi, l’autre dimanche matin). À noter qu’avant leurs départs, et comme le veut l’UEFA, les joueurs parisiens seront de nouveau soumis jeudi et vendredi à des tests PCR.”

Et ce n’est pas tout, il est également question du défenseur Loïc Mbe Soh (19 ans, 2021) qui, à un an de la fin de son contrat, ne devrait pas rester, puisqu’il ne compte pas prolonger. Le défenseur central “dispose d’une cote certaine en Espagne, informe L’Equipe. Cadix, promu en Liga, a fait connaître son intérêt ces dernières semaines. Tout comme Majorque (relégué). En Angleterre, Norwich et Middlesbrough se sont rapprochés du club afin de connaître les conditions de sortie.” Autre dossier chaud chez les Titis : celui de Timothée Pembele (17 ans, 2021). Le défenseur est convoité en Allemagne, comme l’a fait savoir Sky. “Au-delà des cas Mbe Soh et Pembele, la direction parisienne va devoir trouver une solution pour nombre de joueurs nés en 2001 (Kapo, Fadiga, Oufella…) plus en âge de jouer cette saison avec les moins de 19 ans”, souligne le quotidien.

Enfin, France Football sur qui explique qu’un soir d’octobre 2019, Cristiano Ronaldo a évoqué explicitement un départ au PSG. Conscient des difficultés dans le jeu de la Juventus, CR7 commençait à ouvrir la porte à un départ d’Italie. Et sa prochaine destination se portait non loin de là, vers la France. “Le Portugais rêva à voix haute d’un Parc des Princes rempli de ses compatriotes, très nombreux en Île-de-France. Il rêva d’une association avec Neymar, dont il est proche, ou Mbappé, qu’il adore. […] Si Nasser al-Khelaïfi avait été dans la salle, il n’aurait eu qu’une feuille à lui tendre pour en faire un joueur du PSG“, raconte l’hebdomadaire français. Sauf que la crise du coronavirus est passée par là et a rebattu les cartes. Pourtant, comme l’affirme encore FF : “Dans l’entourage très proche du joueur, on estimait récemment comme «très probables» les chances de départ de CR7 avant le confinement.” De quoi, peut-être, donner de regrets aux dirigeants parisiens.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée