PSG 27 août 2020

Revue de presse PSG : UWCL, les adieux de Thiago Silva, Messi, mercato…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce jeudi 27 août 2020. Le départ (constaté) de Thiago Silva officialisé par le joueur sur Instagram, avec un petit message (lire ci-dessous).

View this post on Instagram

🇫🇷 «La valeur des choses n'est pas dans le temps qu'elles durent, mais dans l'intensité avec laquelle elles se produisent. Pour cette raison, il y a des moments inoubliables, des choses inexplicables et des gens incomparables »(Fernando Pessoa). Aujourd'hui un cycle se termine, après 8 ans au sein de l’equipe du @psg, je voudrais remercier mes coéquipiers, toute l'équipe technique et la direction, les fans, ma famille, Dieu et mes amis, pour tous ces heureux moments que nous avons vécu dans la Ville Lumière. Ici, avec ma femme @bellesilva, nous avons vécu des moments inoubliables, nos enfants ont grandi, nous sommes devenus citoyens français, et nous porterons à jamais ces années vécues et la France dans nos cœurs. Merci beaucoup 🙏🏽🔴🔵 🇧🇷 “O valor das coisas não está no tempo que elas duram, mas na intensidade com que acontecem. Por isso, existem momentos inesquecíveis, coisas inexplicáveis e pessoas incomparáveis” (Fernando Pessoa). Hoje se fecha um ciclo, depois de 8 anos no @psg , eu gostaria de agradecer aos meus colegas de equipe, à toda a equipe técnica e direção, à torcida, à minha família, a Deus e aos meus amigos, por todos esses felizes anos que vivemos na Cidade-luz. Aqui, junto com a minha esposa, @bellesilva , vivemos momentos inesquecíveis, nossos filhos cresceram, nos tornamos cidadãos franceses, e vamos levar pra sempre esses anos vividos e a França nos nossos corações. Muito obrigado 🙏🏽🔴🔵 • • • #AllezParis #ICICESTPARIS #PSG #ParisSaintGermain #Paris #Football #ThiagoSilva #ParisSaintGermain #IciCestParis #TS2 #DefenseurCentral #Capitão #Capitaine #CoronaOut #StopCorona #EquipePSG #PSGTeam #PSGlife #PSGforever #StayHealthy #OMonstro #PSGOL #AllezParis

A post shared by Thiago Silva (@thiagosilva) on

Il est toujours question du dossier Messi, partant du FC Barcelone. “Manchester City a de l’avance sur le PSG”, titre Le Parisien car le club francilien n’a pas les moyens de l’accueillir, même s’il quittait le Barça libre. L’Observatoire du Sport évalue à 130M€ le coût annuel d’un Messi compte tenu de la fiscalité française. Et puis, si Lionel Messi (33 ans) s’estime libre (il a demandé à activer une clause de son contrat), le FC Barcelone, lui, l’évalue à 700M€, soit le montant de sa clause libératoire sans activation de l’autre clause avant le 10 juin. Quoi qu’il en soit, signer Messi est “une totale impossibilité” selon “des sources proches du PSG”, rapporte le journal francilien. Et, “Leonardo indique à tous ses interlocuteurs depuis des semaines que le mercato parisien se fera à l’économie. Même si le parcours en Ligue des champions a allongé les possibilités parisiennes de quelques millions d’euros. Neymar et Mbappé ne sont pas à vendre. Les deux ont bien prévu de passer la prochaine saison au PSG. Neymar, intime de Messi, rêverait évidemment d’évoluer de nouveau avec lui, mais aucun élément ne laisse aujourd’hui penser que cela arrive au PSG. […] Les signaux sont beaucoup plus chauds du côté de Manchester City. Dans l’entourage du PSG, Messi resterait un rêve inaccessible. Seule une source proche de l’émir du Qatar glisse laconiquement qu’il est “trop tôt pour savoir” si l’actionnaire peut se lancer à l’assaut.

“Manchester City fait figure de favori pour le récupérer”, confirme L’Equipe qui revient bien sûr largement sur le très fermé PSG-OL (0-1) en demi-finale de l’UEFA Women’s Champions League. “La méthode choisie par le PSG n’a pas empêché l’OL de prendre le dessus. La passation de pouvoir attendra. Ces derniers jours, le vent était incertain et on sentait une plus grande sérénité dans le camp parisien. On se disait que cet OL, bousculé en quarts par le Bayern pouvait, qui sait, finir par vaciller face à l’appétit de son rival de toujours. Mais cette formation lyonnaise a un talent que peu d’équipes ont maîtrisé à ce point : celui de toujours répondre quand elle est attendue.” Le quotidien sportif constate que les Parisiennes étaient en colère contre l’arbitrage de Mme Pustovoitova. “On a été confrontés à un arbitrage pas au niveau, il a pris le dessus, le VAR aurait peut-être servi, mais c’est en termes de niveau global et athlétique qu’il faut changer les choses. Il faut que les arbitres aussi soient au niveau”, a pesté au micro de Canal+, un Olivier Echouafni “en colère”, sans vouloir se cacher derrière ça toutefois.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters