Sébastien Bazin et Victoriano Melero pas intéressés par la LFP

Nathalie Boy de la Tour raccrochant à la fin de son mandat en septembre, il faut à la Ligue de football professionnel (LFP) un président. Et pas n’importe lequel. C’est pourquoi Nasser al-Khelaïfi, Jean-Michel Aulas ou encore Bernard Caïazzo sont très concernés par le sujet. Dans cette perspective, Sébastien Bazin, PDG du groupe Accor et ancien président du PSG, a été sondé, rapporte L’Equipe. Mais l’homme d’affaires a décliné. Les noms qui circulent pour la présidence de la LFP sont ceux de Michel Denisot (soutenu par le président de la FFF Noël Le Graët), de Cyril Linette (PMU), de Michel Seydoux (ex LOSC) et de Gervais Martel (ex Lens). Concernant le poste de directeur général occupé actuellement par Didier Quillot, “certains dirigeants ont pensé à Victoriano Melero, le secrétaire général du PSG”, explique L’Equipe. “Mais ce dernier ne serait pas intéressé par le poste et Al-Khelaïfi, son patron, n’envisage pas de s’en séparer.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée