champions league

Victorieux de l’Atlético (2-1), le RB Leipzig affrontera le PSG en demi-finale de C1

Après la qualification du PSG face à l’Atalanta Bergame (2-1), les supporters des Rouge et Bleu ont suivi attentivement le deuxième quart de finale du Final 8 de l’UEFA Champions League opposant le RB Leipzig à l’Atlético de Madrid. En effet, le vainqueur de ce match allait affronter le PSG, le mardi 18 août prochain, en demi-finale de la compétition.

Et pour cette rencontre – à l’Estádio José Alvalade à Lisbonne – l’entraîneur de l’Atlético, Diego Simeone, avait la quasi-totalité de son effectif à disposition (Angel Correa et Sime Vrsaljko, testés positifs au Covid-19, étaient absents). Ainsi, le coach des Colchoneros a composé son équipe en 4-4-2 avec un duo d’attaque Marcos Llorente-Diego Costa. João Félix, Alvaro Morata et Thomas Partey ont débuté sur le banc. De son côté, le RB Leipzig pouvait compter sur l’ancien Parisien, Christopher Nkunku, titularisé en tant qu’ailier droit dans le 4-3-3 de Julian Nagelsmann.

Dans une première période disputée, le RB Leipzig et l’Atlético de Madrid n’ont pas su trouver la faille malgré quelques situations chaudes des deux côtés. Les deux clubs ont regagné les vestiaires sur un score nul et vierge (0-0). Dès le retour des vestiaires, Dani Olmo a ouvert le score pour le club allemand (1-0, 51e) à la suite d’une belle action collective. Malmenés pendant la quasi totalité du match, les Colchoneros ont réussi à égaliser par l’intermédiaire de João Félix (1-1, 70e) sur pénalty. En fin de match, le RB Leipzig a repris l’avantage grâce à son remplaçant, Adams (2-1, 88e). Avec ce succès, le club allemand affrontera le PSG le mardi 18 août prochain à 21h (RMC Sport 1) à l’Estádio do Sport Lisboa e Benfica de Lisbonne.

XI de Leipzig : Gulacsi – Klostermann, Upamecano, Halstenberg, Angeliño – Laimer (Adams, 72e), Kampl – Olmo (Schick, 83e), Sabitzer (Mukiele, 90e+1), Nkunku (Haidara, 83e) – Poulsen (c).

XI de l’Atlético : Oblak – Trippier, Savic, Gimenez, Renan Lodi – Koke (c, Felipe, 90e), H. Herrera (Félix, 58e), Saul Ñiguez, Carrasco – M. Llorente, Diego Costa (Morata, 72e).

À propos Murvin Armoogum

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée