Tuchel conf

Tuchel : “Nous sommes prêts, on est là pour gagner !”

Le Paris Saint-Germain est à 24 heures d’écrire une nouvelle page de son histoire. Le club de la capitale affronte ce mardi le RB Leipzig en demi-finale de la Ligue des Champions (21h00). À la veille de ce match, Thomas Tuchel s’est exprimé en conférence de presse pour faire un point sur son effectif mais aussi sur le plan de jeu qui pourrait être mis en place.

La consécration des coachs allemands ? Son avis sur Julian Nagelsmann

Il était mon joueur mais il était toujours blessé. Il entraine aujourd’hui une équipe très forte. Nous sommes 3 coachs allemands avec 3 styles différents... Rudi Garcia a aussi dit qu’il était un peu un entraineur allemand… donc nous sommes 3,5 entraineurs allemands en demi-finale ! (rires)
Je n’aurais jamais pu imaginer que j’allais le rencontrer 13 ans plus tard. C’était mon joueur à Augsbourg mais il était toujours blessé. On lui avait donc demandé d’observer les adversaires pour nous. Il était ensuite entraineur de jeunes à Munich. Mais on ne s’est jamais dit qu’on allait se rencontrer dans une rencontre de C1 ou Bundesliga. Je ne veux pas trop me projeter dans ma vie. Je veux profiter de l’instant présent. C’était ça dans tous les clubs où je suis passé. Aujourd’hui Paris est mon équipe et c’est exceptionnel ! Je suis humble et heureux de vivre ça. En demi-finale de Ligue des Champions, jouer l’un contre l’autre c’est exceptionnel ! Je pense que pour Julian Nagelsmann c’est encore plus exceptionnel car il a moins d’expérience.

Quelle tactique pour Leipzig ?

Leipzig va s’adapter à notre style. Ils vont défendre en avant. Ils vont très vite et sont très agressifs. Ils sont jeunes. Ça va être un peu comme l’Atalanta. on doit jouer libre sur le terrain, nous avons notre style, ils ont le leur.

La relation Neymar – Mbappé, le point fort du PSG ?

Bien sur. C’est clair que c’est notre point fort. Neymar est un bon dribleur, un gars qui peut assister comme personne. Kylian est rapide, a un super sens du timing et est à la conclusion. C’est un mix exceptionnel. C’est bien évidemment notre point fort. Mais c’est ça dans toutes les équipes. Il y a des connexions partout, quelques soient les postes. Mais les deux ensembles sont exceptionnels.

Neymar, nouveau leader de l’équipe ?

Il a toujours été un leader sur le terrain, même lorsque je suis arrivé. Il est un leader par sa qualité mais aussi sa confiance. Il veut toujours gagner, grâce à sa capacité de combattre. On a crée un groupe avec Ander (Herrera), Pablo (Sarabia), Keylor (Navas) et tous les nouveaux qui sont arrivés. Ce sont des gars qui savent vivre ensemble et créer une bonne atmosphère. Et c’est grâce à ça que Neymar se donne autant sur un terrain, car c’est un collectif. Nous sommes contents d’avoir crée cet atmosphère !

L’esprit du groupe avant ce match historique :

On ne parle pas d’histoire. On a mérité cette qualification. Si on arrive dans cette situation historique c’est qu’on l’a mérité et que c’est un travail de plusieurs mois. Ça ne sert à rien de dire que l’on a va créer un moment historique, c’est un travail sur du long terme. On est calmes sur et en-dehors du terrain. À l’entrainement, nous sommes à notre meilleur niveau. Nous sommes prêts, on est là pour gagner !

L’état physique de Kylian Mbappé :

Il a joué 30 minutes sur le terrain contre l’Atalanta, et tout va bien. Il y a eu 6 jours de plus pour se reposer. On verra aujourd’hui s’il peut commencer la rencontre ou entrer en cours de jeu.

À propos Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée