Valdo
Photo C.Gavelle/PSG

Valdo : “Les joueurs du PSG se trouvent dans les meilleures années de leurs carrières”

Demain, le PSG va jouer sa première finale de Ligue des Champions contre le Bayern Munich. Depuis plusieurs semaines, on entend que le groupe vit bien, et qu’ils s’entendent “comme des potes”. Un bon point qui pourrait leur permettre de soulever la coupe aux grandes oreilles selon Valdo.

C’est indéniable que les joueurs de cette équipe ont d’énormes qualités. Ils arrivent collectivement à maturité. Neymar a 27 ans, Di Maria 32, Thiago Silva est le plus âgé mais a peut-être le meilleur niveau de sa carrière, Navas a déjà gagné trois fois la compétition, Marquinhos a désormais 26 ans“, commente Valdo dans une interview accordée au Parisien. “Hormis les plus jeunes comme Mbappé et Kimpembe, qui en plus sont déjà champions du monde, tous les autres se trouvent dans les meilleures années de leurs carrières. Ils ont de l’expérience et de la sérénité. Mais il y a autre choseJ’ai eu la chance de les rencontrer à Lisbonne après leur victoire sur l’Atalanta. J’ai vu de l’amour entre les joueurs. Il y a du respect et de la complicité dans le groupe vis-à-vis de Thomas Tuchel. Tout cela mêlé donne des forces qui rendent une équipe très difficile à battre.”

L’ancien parisien souligne enfin que cette rencontre sera serrée, la défense sera d’ailleurs certainement la clé dans cette confrontation. “C’est difficile de dire qu’un favori se dégage dans ce match. Entre le PSG et Bayern, c’est vraiment du 50/50. Ce sera un match particulier car les deux équipes ont les mêmes forces avec des deux côtés des attaquants excessivement forts. Mbappé, Neymar, Di Maria… Lewandowski, Muller, Gnabry… Et je ne parle même pas de Perisic ou Kingsley Coman ! C’est très impressionnant. Il y a une telle force de frappe qu’on peut s’attendre à un match très spectaculaire. Paradoxalement, c’est la défense qui fera la différence. L’équipe qui fera le moins d’erreurs dans ce domaine l’emportera. Mais je ne parle pas que des défenseurs. Car les milieux voire les attaquants vont devoir participer.

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée