dimaria

Di María : “Je l’ai fait en réaction parce qu’il y a eu des mots que je n’ai pas aimés”

Il faudra profiter du talent d’Ángel Di María dimanche à Reims car le mois d’octobre sera “off” pour le Fideo en Ligue 1. Sanctionné de quatre matches ferme (Angers, Nimes, Dijon, Nantes) suite à un crachat en direction d’Álvaro González (sans l’atteindre) lors du PSG-OM, l’international argentin a souhaité remettre dans son contexte sa réaction.

“La sanction est très dure et difficile parce qu’il n’y aura pas de matches en semaine, et ce sera très long. Ce que j’ai fait, je l’ai fait en réaction parce qu’il y a eu des mots que je n’ai pas aimés”, a expliqué le joueur du PSG dans un entretien avec Closs Continental/Radio Continental de Buenos Aires. “Quelle sanction pour Álvaro González ? L’instruction se poursuit. Il y a des images qui prouvent des choses. Il sera probablement sanctionné.”

Dans cet entretien, Ángel Di María, estime qu’il est “difficile de comprendre” pourquoi Lionel Scaloni, sélectionneur de l’Argentine, ne le convoque pas. “Si je me casse le cul en club, c’est aussi pour essayer d’avoir une opportunité en équipe nationale. A chaque match, je montre que je peux être au niveau de Neymar et Mbappé. Depuis l’âge de douze ans, c’est mon rêve et je veux y être à nouveau.” Le Fideo a fait une autre confidence concernant Lionel Messi : “La première chose que je lui ai envoyée quand j’ai appris qu’il ne voulait pas continuer l’aventure au FC Barcelone, c’est une capture Instagram où je dis comment pourrait être le PSG avec Messi.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée