Kurzawa

Kurzawa : “Parfois la soif de défendre nos coéquipiers nous fait déraper”

Le défaite du Paris Saint-Germain face à l’OM (0-1) va laisser des traces… D’une part parce que les Olympiens ont arrêté une série de 20 matches sans succès face aux Parisiens, mais aussi parce que le PSG va sûrement être handicapé pour les prochains matches. Avec sept cartons reçus, dont trois rouges, le club de la capitale n’a pas réussi à tenir ses nerfs. C’est donc logiquement que la commission de discipline de la ligue va statuer sur les cas de Neymar, Layvin Kurzawa et Leandro Paredes ce mercredi.

Après son pétage de plomb et le coup de pied assené à Jordan Amavi, l’international français a décidé de faire son mea culpa sur les réseaux sociaux. Dans un long texte, le latéral gauche “regrette la mauvaise image” qu’il a pu renvoyer lors de cette rencontre et s’excuse pour ses actes.

Quand on est un joueur pro, on n’a pas le droit de montrer un tel comportement. Parfois la soif de défendre nos coéquipiers nous fait déraper, le plus important est d’en avoir conscience, s’excuser.
Je regrette la mauvaise image que j’ai renvoyé auprès des personnes qui regardent le match et surtout les enfants qui rêvent de devenir footballeurs professionnels.
Nous sommes une équipe unie, une famille et nous serons toujours ensemble.
Ici c’est Paris
🔴🔵

Layvin Kurzawa

À propos Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée