neymar

L’OM accuse aussi Neymar, le PSG dément fermement (AFP)

Pas un jour ne passe sans qu’il y ait une nouvelle information, révélation ou rumeur autour de la rencontre qui a opposé le Paris Saint-Germain à l’Olympique de Marseille. Alors que l’Argentin Angel Di Maria va passer ce mercredi devant la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel après avoir craché en direction du Marseillais Alvaro Gonzalez, le cas de Neymar est aussi en grande discussion.
Si la LFP a communiqué la semaine dernière qu’elle allait ouvrir une enquête suite aux accusations d’injures racistes faites par le défenseur espagnol à l’encontre du Brésilien, accusations par ailleurs confirmées par plusieurs médias, l’OM a décidé de contre-attaquer.

En effet, l’AFP a confirmé les informations émises par un journaliste ibérique de la Cope. Ce dernier avait annoncé que le club olympien avait en sa possession des preuves vidéo où l’on voit le numéro 10 parisien insulter à deux reprises le défenseur Hiroki Sakai de “chinois de merde”. L’agence de presse tiendrait cette information d’une “source proche du club” marseillais.
Interrogé plus tôt dans la journée par le quotidien Le Parisien, l’OM n’a pas confirmé ces allégations et dit vouloir “réserver [ses] analyses et déclarations à l’instructeur.”

Dans la foulée de ces annonces, une source proche du PSG a tenu à démentir en bloc toutes ces accusations, et déclare auprès de l’Agence France Presse que ce sont juste des allégations faites par un journaliste espagnol sans doute téléguidé par Marseille” rajoutant que pour eux “ça n’a aucune valeur”. Dans le même temps, le club de la capitale a transmis une vidéo à la LFP, avec des images qui “éclairent le comportement des joueurs”, ce qui pourrait donner davantage de poids au dossier de Neymar contre Alvaro Gonzalez.

À propos Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée