maracineanu

Maracineanu “choquée” et “indignée” par les banderoles des supporters parisiens

Le Paris Saint-Germain s’est incliné ce dimanche au Parc des Princes face à l’Olympique de Marseille (0-1). Dans un match particulièrement houleux, avec 15 cartons distribués dont 5 rouges, et un stade clairsemé pour cause sanitaire, ce match restera dans les mémoires au moins pour son contexte particulier.
Avant cette rencontre, le Collectif Ultras Paris avait placardé des banderoles un peu partout dans la capitale pour montrer leur soutien au PSG, même si certaines d’entre elles pouvaient être acerbes à l’encontre de l’OM et de ses joueurs.

Largement diffusée sur les réseaux sociaux, cette initiative a été commentée par les supporters des deux camps mais aussi par la ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu.
Habituée aux sorties hasardeuses dès que le sujet se porte sur le football, cette dernière a été “choquée” par les messages proférés par les ultras Rouge & Bleu, et pensent que ça a conditionné à mettre une tension sur le terrain, dans des propos rapportés par le quotidien Le Parisien.

“Ce qui s’est passé à l’extérieur a été aussi de nature, j’ai l’impression, à chauffer les esprits sur les terrains, on l’a vu hier avec une distribution de cartons qu’on n’a jamais vue dans un tel match.”

Elle a par la suite partagée son indignation mais aussi sa honte suite à la lecture des banderoles.

“J’étais complètement choquée de voir ça à l’extérieur. J’ai toujours dit que, dans un stade, il ne pouvait pas y avoir des choses qui ne sont pas acceptables à l’extérieur et là, aujourd’hui, c’est à l’extérieur du stade que les supporters déploient les banderoles. Je trouve ça honteux, je suis indignée par ce genre de comportement (…)  Je voulais juste dire à tout le monde que nous on se bat, on réfléchit, on travaille avec les instances sportives pour pouvoir mettre en place des protocoles pour que le sport puisse reprendre en France, si c’est pour qu’il reprenne comme ça, franchement…”

À propos Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée