Image : @equipedefrance

Mbappé, seul éclaircie d’un triste Suède / France (0-1)

Pour la première journée de Ligue des Nations, la France affrontait la Suède à Solna. Pour cette rencontre, Didier Deschamps avait décidé de titulariser les deux Parisiens présents dans son effectif : Presnel Kimpembe et Kylian Mbappé dans un système inédit e (3-4-1-2). Le défenseur parisien était associé à Varane et Upamecano dans une charnière à trois. De son côté, Mbappé accompagnait Giroud en attaque. Les anciens Parisiens – Adrien Rabiot et Lucas Digne – étaient également présents dans ce onze de départ. Les deux équipes nous ont proposé une première mi-temps très faible en termes d’intensité et d’occasion, les deux équipes semblant manquer de rythme. Les deux sélections ne proposent rien et il faut attendre la 38e minute pour enfin s’enflammer dans ce match. À l’entrée de la surface, Raphael Varane négocie mal un ballon. Berg récupère le cuir et se trouve seul face à Lloris mais le portier réalise une très belle parade (38e). Pratiquement dans la foulée, c’est finalement la France, inoffensive depuis le début de la rencontre, qui va réussir à ouvrir le score par l’intermédiaire de Kylian Mbappé. Lancé par Griezmann sur le côté gauche, l’attaquant tente un petit pont sur son adverse direct, bénéficie d’un double contre favorable et frappe de son pied gauche dans un angle fermé pour tromper le gardien suédois (0-1, 41e). La seule éclaircie dans cette morne rencontre. Avec ce but, son 14e en 35 sélections, Mbappé devient d’ailleurs le meilleur buteur parisien de l’histoire des Bleus (13 buts) effaçant des tablettes Dominique Rocheteau (12).

En seconde période, la France est bien en place et arrive à étouffer les espaces mais se trouve encore trop brouillonne dans le dernier geste. A noter tout de même une tête de Giroud, sur un centre de Digne, qui passe à côté du poteau droit suédois (54e). Les supporters du PSG vont ensuite s’inquiéter en voyant Kylian Mbappé à terre, se touchant la cheville après un contact (58e). Mais il va rapidement se relever. Plus de peur que de mal. Mbappé qui va se jouer de trois joueurs suédois grâce à une belle accélération avant d’obtenir une bonne faute (64e). Le match est toujours aussi peu emballant, les deux équipes se procurent quelques petites situations sans pour autant se montrer dangereuse. Seul buteur du match, et Français le plus dangereux, Kylian Mbappé cède sa place à Anthony Martial (77e). Léo Dubois va effleurer le haut de la barre sur un centre-tir (79e). La Suède va se procurer deux occasions. Kimpembe remporte son duel aérien dans la surface mais le ballon revient sur Guidetti qui arme sa frappe. Mais cette dernière passe au dessus (84e). Frosberg va également faire passer des frissons aux Français, voyant sa frappe repoussée des points par Lloris devant sa ligne (89e). En toute fin de match, la France va obtenir un penalty litigieux après une faute de Lindelof sur Martial. Griezmann se présente et propulse la balle dans le ciel suédois (94e). Dans un tout petit match des deux équipes, la France l’emporte (0-1) et lance bien sa campagne de Ligue des Nations. Prochain match mardi contre la Croatie. Dans l’autre match du groupe, le Portugal s’est largement imposé à domicile contre la Croatie (4-1).

XI de la Suède : Olsen – Lustig, Lindelöf, Jansson, Bengtsson – Larsson (Kulusevski, 70e), Olsson, Ekdal, Forsberg – Berg, Quaison (Guidetti, 77e)

XI de la France : Lloris – Upamecano, Varane, Kimpembe – Dubois (Mendy, 88e), Kanté, Rabiot, Digne – Griezmann – Mbappé (Martial, 77e), Giroud (Nzonzi, 92e).

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée