Ménès

Ménès : “Le PSG a une poisse qui serait presque risible”

La Ligue 1 se met à jour depuis une semaine avec des rencontres tous les jours au sein d’un calendrier éclaté. La pandémie de Covid continue en outre de tout perturber, donc le football. Bref, le début de saison est très particulier. Et notamment au PSG où les problèmes sont toujours plus grands qu’ailleurs. On pourrait presque en rire, estime Pierre Ménès.

“L’avenir me semble assez sombre du côté de Lyon… et il ne me paraît pas beaucoup plus clair du côté du PSG, auteur d’un match pitoyable face à Metz”, commente Pierre Ménès sur son blog Canal Plus. “Alors évidemment, il manquait encore beaucoup de joueurs, mais cela n’excuse pas la pauvreté de la prestation parisienne et notamment la mièvrerie des milieux. En fait, on n’a vu qu’un seul joueur, c’est Di Maria. L’Argentin a tout tenté pour faire basculer le match et y est finalement parvenu dans les arrêts de jeu avec une tête victorieuse de Draxler. L’Allemand qui n’a absolument pas fêté son but, comme s’il était déjà un peu absent – en même temps, il l’est depuis des mois donc ça ne change pas grand chose. Un match que Paris a terminé à 9 contre 11 après l’expulsion à mon sens très sévère de Diallo et la grave blessure de Bernat qui va obliger Leonardo à recruter un latéral gauche, ce qui n’était pas prévu dans les plans parisiens. Comme d’habitude, ce club a une poisse qui serait presque risible et qui l’est sûrement si l’on n’aime pas le PSG. Paris qui jouera à Nice dimanche, avec encore des suspendus et l’incertitude sur la présence de Mbappé. Il y a trois cas de COVID chez les Aiglons, le match aura lieu à huis clos. Pfff… Ce début de saison, sans que ce soit la faute de personne, est vraiment insupportable…

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters