PSG 2 août 2020

Revue de presse PSG : Covid, protocole, cluster, Quillot, Neymar, Kimpembe, Areola…

Vu et lu au sujet du PSG ce mercredi 2 août 2020 dans la presse hexagonale.

Asymptomatiques, rentrés en France, Angel Di Maria et Leo Paredes seront retestés Covid aujourd’hui. Leurs compagnons de vacances à Ibiza, Ander Herrera et Mauro Icardi se sont eux isolés au cas où ils seraient positifs, en attendant d’être testés à leur tour, probablement demain, observe L’Equipe. Trois autres joueurs du PSG ont séjourné à Ibiza : Neymar, rentré à Paris lundi soir, Marco Verratti et Keylor Navas. “Si le deuxième test était de nouveau positif, Di Maria et Paredes seraient placés en quarantaine pour une semaine, sans entraînement, et seraient forfait pour le déplacement à Lens, le 10 septembre“, lit-on. Quant aux autres, “les tests qu’ils passeront demain dissiperont peut-être les doutes. Ou alors, le PSG risque de se retrouver au cœur d’une petite bourrasque médiatique. Au cas où plus de trois joueurs ou encadrants seraient positifs, le club serait considéré comme un cluster, selon le protocole de la LFP. Un nouveau report serait envisagé. Cela ne serait pas forcément du goût des Lensois.”

“Rien de grave”, lance-t-on en interne, au PSG, rapporte Le Parisien. “Sont-ils porteurs et asymptomatiques ? Présentent-ils des symptômes ? Le PSG n’en dit pas plus. Les conclusions pour Di Maria et Paredes sont attendues aujourd’hui par le club, qui ne compte pas communiquer avant. […] Dans tous les cas, demain, l’ensemble de l’effectif parisien disponible est convoqué pour une série de tests PCR et sérologiques (prise de sang). Chacun a reçu un planning précis afin de limiter les contacts. Après la réalisation de ces tests, un nouveau bilan sera donné par le PSG.”

“On attend d’être notifiés par le club, explique Didier Quillot (DG exécutif de la LFP) à L’Equipe. “Ensuite, on transmettra au besoin à la commission nationale Covid, qui se mettra en contact avec le médecin du PSG. En fonction du nombre de cas réellement positifs, elle fera une recommandation. Le match Lens-PSG est dans dix jours et notre protocole indique bien que c’est à partir de quatre cas positifs sur une semaine que le virus est considéré comme circulant et que le match peut être reporté. Donc, même si les cas étaient déclarés positifs, ils sortiraient de leur positivité au bout d’une semaine. À l’heure où nous parlons, Lens-PSG n’est donc pas remis en cause. […] Nous sommes en train de préparer, avec les médecins de la FFF, les aménagements du protocole. Nous sommes en relation avec les pouvoirs publics pour se rapprocher de l’esprit de celui de l’UEFA (un match pas reporté tant que 13 joueurs étaient disponibles). Il faut considérer que tant qu’un pourcentage de l’effectif de l’équipe 1 est négatif, on joue. Le football est un secteur hautement médicalisé qui pratique des tests en permanence et qui doit donc bénéficier de cette spécificité.”

“Tant que 20 joueurs de l’effectif (à définir sur une liste de 25 à 30 joueurs par exemple) sont négatifs, alors le match est maintenu”, telle pourrait être la nouvelle règle, explique Le Parisien. Cette solution limiterait les cas de report.

Comme annoncé plusieurs fois ici ou là : étant donné qu’Édouard Mendy est proche d’un départ du Stade Rennais, à priori vers Chelsea, le club breton pense à Alphonse Areola (27 ans/2023) pour le remplacer. “S’il a officiellement réintégré l’effectif du PSG cet été, il n’entre pas dans les plans de Leonardo”, confirme L’Equipe. “Areola aimerait rebondir en Premier League, à Londres de préférence, où il a acheté une maison, mais il sait aussi que le marché n’est pas très porteur cet été et que les opportunités ne seront pas légion. […] Rennes lui offre l’occasion de renouer avec la Ligue des champions, un argument qui ne peut le laisser insensible. Le contact entre les deux parties a été établi. Un prêt pourrait être une option que le PSG ne verrait pas nécessairement d’un mauvais œil.”

Le Parisien évoque un Neymar à bloc, prêt à attaquer fort la saison avec le PSG, le club pensant à le prolonger au delà de 2022 : “Il est très motivé pour la prochaine saison”, assure son entourage dans le média. Il n’y aura aucun problème sur son implication dès la première journée.

Concernant Presnel Kimpembe (25 ans), le journal francilien estime qu’il a une chance à saisir en équipe de France : “En place pour s’installer  durablement au PSG après le départ de Thiago Silva, Kimpembe a su gommer les imperfections qui entachaient parfois ses prestations. Plus mature sur le terrain, il s’est défait de ses sautes de concentration et offre plus de sécurité dans son jeu de relance notamment.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée