PSG 22 septembre 2020

Revue de presse PSG : Mbappé, Neymar vs Alvaro, Leonardo, mercato…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce mardi 22 septembre 2020.

L’avenir de Kylian Mbappé (21 ans), sous contrat jusqu’en 2022, acheté en 2017 à Monaco 145 M€ (+35 M€ s’il prolonge ou s’il est transféré), est entre Madrid, Liverpool et Paris, avance le journal L’Equipe. En tout cas, il est possible de dire qu’ “à aucun moment, il n’a prévenu sa direction de son souhait de changer d’air à l’été 2021“, malgré ce qu’avançait le Sunday Times il y a peu. Cependant, le PSG “ne part pas nécessairement avec les faveurs des pronostics.” En outre, Leonardo “devine qu’il sera jugé, aussi, sur sa capacité à le conserver. Il sait, aussi, que le temps commence à presser. Le prochain départ de Luis Ferrer (cellule de recrutement du PSG) invité à changer d’air, risque de ne pas plaider dans son sens. Ferrer, qui négocie actuellement sa sortie, est un interlocuteur privilégié de la famille Mbappé. Le conserver dans le giron du club aurait peut-être été plus stratégique. À moins que Leonardo ne soit sûr de son coup. En tout cas, si Mbappé n’a pas prolongé d’ici à la fin de la saison, le PSG se retrouvera dans une position très inconfortable. […] Le directeur général du Real Madrid, Jose Angel Sanchez, compte sur le fait que Mbappé ne prolonge pas au PSG pour faire une offre. […] Liverpool est le club dominant en Angleterre et le contact entre Klopp et le clan Mbappé n’a jamais été rompu. D’autres grands d’Europe rêveraient d’attirer Mbappé. Mais il n’ira pas à Barcelone car ce serait se fermer les portes du Real. Il n’ira pas non plus à Manchester City, car l’actionnaire qatarien du PSG ne le tolérerait pas. La Juventus ne le tente pas particulièrement et le Bayern refuse (pour le moment) de payer des transferts à six chiffres. Le PSG doit donc essentiellement faire face à la concurrence du Real et des Reds dont les projets sportifs semblent davantage accomplis. Leonardo va devoir retrouver très vite ses talents de charmeur et Paris, probablement, proposer au joueur, qui perçoit un salaire annuel brut de 21,4 M€, un pont d’or.”

“Pour juger les éventuelles insultes racistes d’Alvaro, la commission de discipline de la LFP doit trancher une bataille d’experts et risque d’être taxée de laxisme si elle ne sévit pas“, commente le quotidien sportif sur le dossier qui oppose Neymar au défenseur de l’OM alors que des images montrent que les mots “mierda de mono” (“merde de singe”) ont été prononcés. “L’instructeur de la Ligue pourra aussi se pencher sur les injures proférées par Neymar à l’encontre du Marseillais afin de vérifier si elles sont homophobes, comme certains le prétendent”, ajoute L’Equipe. “Du côté de la commission, on n’exclut pas de prendre en compte les dossiers vidéo préparés par les deux clubs s’ils ne sont pas fantaisistes. Celui du PSG est en cours d’élaboration. Et les dirigeants parisiens sont un peu plus confiants qu’il y a quelques jours.

“En s’appuyant sur de nouvelles images, un expert que nous avons consulté confirme que la star du PSG a bien été victime d’insultes racistes autour de la 37e minute de jeu, écrit Le Parisien. “La commission de discipline de la LFP s’apprête à convoquer les différentes parties, possiblement lors de la commission du 30 septembre, afin de statuer sur le dossier.”

Il reste deux semaines de mercato, et Leonardo a encore du travail car le PSG cherche au moins deux joueurs (un milieu défensif en priorité et un attaquant de complément), explique Le Parisien. Voire un défenseur. “Ces dernières heures, la presse anglaise évoque de nouveau le Napolitain Koulibaly (29 ans). Mais cette piste évaluée à 75M€ semble inaccessible financièrement. Sauf surprise, le milieu reste le cœur de la recherche. Bakayoko (Chelsea), Soumaré (Lille), dans ces deux dossiers, Leonardo a été sondé sans donner suite. Sur le marché italien, toujours préférentiel pour le Brésilien, les deux milieux de l’Inter Brozovic (27 ans) et Nainggolan (32 ans) font partie des rares joueurs transférables et répondant au profil recherché. Mais aucune approche n’a encore eu lieu, selon une source du club milanais. Quant à Dele Alli (Tottenham), c’est plutôt le profil du joueur (une star en difficulté susceptible d’être prêtée) qui incite à lier le PSG au dossier. Le club cherche bien un attaquant, mais plusieurs sources proches du club londonien démentent une réelle approche du PSG. Avant ces achats ou ces prêts, Paris a d’abord prévu de céder quelques éléments pour renflouer ses caisses. Draxler, Gueye ou Diallo ne s’imaginent pas sous d’autres cieux. En cas de bonne offre, Leonardo ne refusera pas de vendre Paredes. Il pourrait aussi céder quelques jeunes dans la foulée de Mbe Soh, vendu 1M€ à Nottingham Forest, et Kalimuendo pourrait être prêté ou vendu. Sa cote avoisine les 10M€.”

Dans France Football, on trouve un édito d’Arnaud Tulipier. Le journaliste évoque à sa façon un Kylian Mbappé qui a évité la crise au PSG : “Il pourrait éviter de piétiner ainsi les coutumes. Médias de tous poils, plumes à éditoriaux, conférenciers de machine à café, chroniqueurs et radioteurs, ils étaient nombreux à attendre avec gourmandise le retour d’une tradition tombée en désuétude : la crise d’automne du PSG. On y était : encore quelques jours et c’était la saison ; encore quelques âneries et c’était de saison. Paris avait mis du sien comme à la belle époque, Ibiza, bourre-pifs et bévues, occasions vendangées et actes manqués, rouges honteux et rires jaunes. La visite à Nice dimanche à l’heure des grillades pouvait tourner au vinaigre et permettre aux camelots du foot de vendre leur salade. Mais du haut de ses 21 ans, Mbappé se moque bien du folklore.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée