Villas-Boas : “Il n’y a pas de place pour le racisme, je ne crois pas que ça se soit passé”

Dans une parodie de football, le PSG s’est incliné face à l’OM (0-1) en clôture de la 3ème journée de Ligue 1, une première pour les Parisiens depuis 2011. Les Rouge et Bleu n’ont pas su revenir au score après l’ouverture du score de Florian Thauvin (31e) dans un match tendu avec cinq cartons rouges (Kurzawa, Paredes, Neymar, Benedetto et Amavi) après une bagarre générale. Une deuxième défaite d’affilé pour le club de la capitale en ce début de saison 2020-2021. Au micro de la chaîne Téléfoot, l’entraîneur de l’OM – André Villas Boas – est revenu sur la victoire de son équipe. Il s’est également exprimé sur les possibles paroles de racisme d’Alvaro Gonzalez envers Neymar Jr.

La victoire face au PSG

Villas-Boas : “Oui c’est une victoire importante et historique, c’est une victoire dure et difficile comme toujours. On avait eu du déchet technique avec le ballon. C’est une belle victoire. Une attaque sans n°9 ? C’est une chose qu’on a travaillé pendant la semaine avec un milieu en plus (…) On a eu un peu mal de sortir de la première pression que le PSG fait toujours bien. On s’est améliorés petit à petit avec un peu plus de contrôle avec le ballon. On a été disciplinés défensivement. On doit finir à 2-0 (but refusé de Benedetto) mais je ne sais pas pourquoi l’arbitre n’a pas donné le deuxième but (…) Di María et Neymar étaient incroyables. Je les félicite parce que c’est dur après le Covid-19 de se présenter comme ça. Ils ont bien fait et bataillé pendant 90 minutes. C’était le moment pour nous. On était en confiance.”

Les accusations racistes de Neymar de la part d’Alvaro Gonzalez

Villas-Boas : “Je ne sais pas. J’espère que non, il n’y a pas de place pour le racisme dans le football. C’est une faute grave si ça s’est passé mais je ne pense pas. On a eu avant ça une situation avec un crachat de Di María. C’est des choses à éviter dans le monde du foot. J’espère que ça ne sera pas un point noir dans cette performance historique.”

À propos Murvin Armoogum

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée