Villas-Boas

Villas-Boas : “La moitié de Kurzawa pour Amavi, c’est logique”

Mercredi soir, Thomas Tuchel, bien que soulagé par la victoire 1-0 du PSG sur le fil contre Metz, à neuf contre onze, a refusé de commenter les décisions de la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) car dire le fond de sa pensée l’aurait conduit lui aussi devant la commission… Jeudi soir, André Villas-Boas, l’entraîneur de l’OM, était contrarié par la défaite 0-2 de son équipe contre Saint-Etienne, mais a commenté les sanctions de ses deux joueurs car elles lui paraissent assez correctes : trois matches ferme pour Jordan Amavi et un match (purgé hier) pour Dario Benedetto. “Pour moi, c’est normal, la moitié de Kurzawa pour Amavi, c’est logique, c’est ce que j’attendais. Benedetto, c’était un cas sensible, il a été puni un match pour avoir touché le ballon pour l’éloigner, contre Saint-Etienne il y a trois cas comme celui-là, et l’arbitre n’a rien fait”, a déclaré Villas-Boas hier soir.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée