La LFP répond à Mediapro

C’est une affaire qui n’a pas fini de faire couler beaucoup d’encre. Hier, Jaume Roures, le patron de Mediapro, le principal diffuseur de la Ligue 1, a révélé vouloir renégocier à la baisse les droits télé. En effet, l’entreprise espagnole estime qu’au vu du contexte sanitaire actuel, les conditions ont changé. La LFP est sortie de sa réserve et a expliqué dans un communiqué qu’elle avait refusé le délai de paiement demandé par Mediapro.

Suite aux articles de presse parus ce jour, la LFP confirme que Mediapro a demandé le 24 septembre 2020 un délai de paiement sur l’échéance des droits audiovisuels de Ligue 1 et de Ligue 2 en date du 5 octobre 2020, explique la LFP dans un communiqué. La LFP a signifié par courrier qu’elle refusait d’accorder un délai de paiement à Mediapro. La LFP a désormais pour priorité d’être en capacité d’assurer le paiement aux clubs de l’échéance en date du 17 octobre 2020. La LFP ne fera aucun autre commentaire.

À propos Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée