Rabesandratana PSG

Rabesandratana : “Trois jours de mercato pour le PSG et le torchon brûle”

Trois jours. C’est désormais le temps imparti au PSG pour renforcer son effectif jusqu’à janvier 2021. Thomas Tuchel a publiquement mis la pression sur son directeur sportif jeudi en conférence de presse. Hier soir, Leonardo a devant les caméras exprimé son ressentiment suite aux propos du technicien allemand alors que le PSG traverse une période difficile en termes économiques à cause de la crise sanitaire. Cette dernière prise de parole au nom du club fragilise le coach en place, souligne Eric Rabesandratana, consultant France Bleu Paris.

“L’expression collective et le jeu déployé m’ont plu. Ca faisait longtemps qu’on n’avait pas vu cela. On a vu des enchaînements qui sont passés par les côtés pour finir par des centres et qui se sont concrétisés par des buts intéressants. C’est rare et c’est plutôt plaisant parce qu’en général on voit plutôt des exploits individuels de Neymar, Mbappé, Di Maria ou autre. Là, le collectif s’est exprimé face à une équipe regroupée derrière. En plus ils ont marqué deux fois depuis l’extérieur de la surface, ce qu’on ne voit jamais. On a vu un football un peu différent. Cela a donné à un match plutôt plein et abouti, MAIS comme souvent l’essentiel n’était pas sur le terrain avec le PSG ! C’est un peu tendu… Il y a une vérité dans ce que dit Tuchel. Ce n’est pas normal que des joueurs partent libres. Tout n’est pas à mettre sur le dos de Leonardo. Le directeur a invoqué hier la situation exceptionnelle et le manque à gagner. Il y a aussi le Fair-play financier qui pose problème“, a commenté Eric Rabesandratana sur les ondes ce matin. “Mais il faut aussi respecter l’identité du club et son fonctionnement. Leonardo l’a reproché à Thomas Tuchel. Il faut voir les suites données à cette affaire en interne au club. Le PSG ne manque jamais d’affaires et d’actualité. Il reste trois jours de mercato, et le torchon brûle entre Leonardo et Tuchel. Je ne pense pas que cela entraînera un départ de Tuchel, la dépense serait importante. Mais sa position est fragilisée. A chaque fois qu’il y aura des problèmes ou de mauvais résultats on se demandera désormais s’il restera…”

“On cherche des possibilités. On n’a pas aimé la déclaration de Tuchel. Le club n’a pas aimé, moi je n’ai pas aimé personnellement. Je pense qu’il faut comprendre le moment qu’on vit tous. Il y a vraiment des situations très graves. Ne pas comprendre cette situation… on n’a pas aimé. Après on va voir en interne comment on fait. Mais là, c’est très clair. Si quelqu’un n’est pas content, c’est facile, on parle, il n’y a aucun souci. Mais si on décide de rester, on doit respecter la politique sportive, les règles internes et le moment dans lequel se trouve le clubLà, c’est une question qu’on n’a pas appréciée. Ce n’est pas une question de mercato mais une question de forme. Après, on va voir. Mais l’important, pour rester dans ce club, c’est qu’on doit être content, avec l’envie de souffrir pour ce club, l’envie de sacrifice, même si on vit un moment compliqué.”

Leonardo en réponse à Thomas Tuchel qui s’était plaint de l’effectif
soulcié

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters