PSG 9 octobre 2020

Revue de presse PSG : “48 heures chrono”& Di Maria

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce vendredi 9 octobre 2020, une semaine avant le prochain match des Rouge & Bleu à Nîmes. Une rencontre de la 7e journée de Ligue 1 qui interviendra quatre jours avant la réception de Manchester United, et deux jours après des matches de sélections comme celle du Brésil par exemple (dans la nuit de mardi à mercredi, à 2  heures du matin, heure française).

“Neymar – s’il est en état de jouer (douleurs au dos) – et Marquinhos reviendront donc mercredi avec un long voyage. Un moindre mal pour le capitaine puisqu’il sera suspendu dans le Gard. Six autres joueurs pourraient jouer en Ligue des nations mercredi prochain : les Bleus Mbappé et Kimpembe en Croatie ; Verratti, Florenzi et Kean face aux Pays-Bas avec l’Italie ; et Danilo Pereira avec le Portugal, qui reçoit la Suède. Sans compter ceux qui auront joué le mardi : Gueye (Sénégal), Draxler (Allemagne), Bakker (Pays-Bas Espoirs) ou Paredes (Argentine), qui devra rentrer dans la foulée de Bolivie. À ces contraintes internationales s’ajoutent trois suspendus pour Nîmes : Di Maria, Kurzawa et donc Marquinhos”, observe L’Equipe. “Autant dire que Tuchel va devoir se creuser la tête pour constituer une équipe compétitive tout en préparant la C1 et en préservant certains de ses joueurs. Le PSG a transmis aux sélections de ses joueurs son programme des prochaines semaines. Les sélectionneurs concernés savent donc que Paris doit jouer à Nîmes le vendredi  16. Les staffs échangent régulièrement et le PSG compte sur le bon sens et la compréhension pour ménager autant que faire se peut les Parisiens. […] Mais il est assez facile d’imaginer, si Mbappé et Kimpembe devaient choisir, le match qu’ils préféreraient jouer la semaine prochaine entre Croatie-France et Nîmes - PSG.”

“Non sélectionné avec l’Argentine depuis juillet 2019, Di Maria ne digère pas les choix du sélectionneur, à qui il reproche son manque d’explication”, écrit Le Parisien. “Interrogé à chaque rassemblement sur le cas Di Maria (102 sélections), Scaloni a rétorqué lors de l’annonce de la dernière convocation : “Je l’apprécie et je connais sa valeur mais, après la Copa America, l’équipe a fonctionné sans lui pendant six matchs. L’équipe tourne bien sans Di Maria et je ne vais pas modifier cela. Il ne fait pas partie de la convocation cette fois mais ça ne signifie pas qu’il ne fait plus partie de la sélection.” Une justification légère au goût de Di Maria. […] Adoré et rassuré par Tuchel, Di Maria traîne son spleen en cette semaine d’entraînement en groupe limité au camp des Loges. Suspendu pour 4 matches, il ne rejouera pas en L1 avant le 8 novembre et la réception de Rennes. Heureusement pour lui, la Ligue des champions revient dès le 20 octobre avec trois rendez-vous en trois semaines, dont le premier face à Manchester United, son ancien club. De quoi retrouver le sourire.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée