PSG 16 octobre 2020

Revue de presse PSG : Hécatombe, Nîmes, Manchester United…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce vendredi 16 octobre 2020, jour de match de Ligue 1 à Nîmes, juste après une trêve internationale qui a provoqué de la casse (Verratti, Draxler touchés aux ischios et tendon d’Achille, Marquinhos à l’adducteur) dans l’effectif en plus des trois suspensions (Marquinhos, Kurzawa, Di Maria). Quant à Colin Dagba et Danilo Perreira, ils sont cas contacts au Covid (Caqueret/Cristiano) et incertains. Ander Herrera, qui n’est plus positif au coronavirus, pourrait lui participer au déplacement dans le Gard. On n’oublie pas que Juan Bernat est blessé longue durée et Thilo Kehrer (adducteurs) pour plusieurs semaines. Enfin, Mauro Icardi s’est blessé mercredi à l’entraînement (ligament latéral interne d’un genou).

“Au moins, la question du latéral gauche ne se pose pas. Ce sera Bakker, observe L’Equipe. La défense du PSG alignée risque de ressembler à celle qui jouera dans quatre jours. Tuchel ne devrait pas avoir d’autre choix que d’aligner Diallo à côté de Kimpembe qui n’a rejoint son domicile qu’hier, aux alentours de 4 h du matin. Mbappé a été davantage sollicité. A priori, l’idée était qu’il soit ménagé à Nîmes avant la C1. Mais l’attaquant pourrait finalement devoir effectuer le déplacement. Neymar, lui, est rentré seulement hier d’Amérique du Sud et avait ressenti des douleurs au dos en début de rassemblement. Enchaîner n’est pas l’idéal, ce qui vaut aussi pour Paredes, utilisé plus d’une heure en Bolivie. […] Heureusement, certains internationaux n’ont pas eu de déplacements trop longs et semblent un peu plus frais que les autres. C’est le cas de Florenzi, Kean et Gueye, qui a pu rentrer plus tôt à Paris puisque le match du Sénégal contre la Mauritanie a été annulé.” On devrait également voir Rafinha sur le terrain ce soir. “Capable de jouer milieu le plus avancé d’un 4-3-3, le Brésilien peut offrir un profil de relayeur entre les lignes”, commente le journal sportif.

“Le groupe du PSG est littéralement décimé”, constate Le Parisien. On verra donc “un groupe très limité, qui aura du mal à atteindre plus de 16 ou 17 joueurs. […] La grande interrogation tourne autour des stars Neymar et Mbappé. Mobilisés en sélection, tous deux ont respectivement joué 180 minutes (2 matchs) et 220 minutes (3 matchs) en moins d’une semaine. Paredes, 160 minutes avec l’Argentine dont plus d’une heure disputée à 3500 m d’altitude à La Paz, est aussi concerné. Mais le milieu a participé à la session collective hier, à l’inverse de Neymar et Mbappé, restés en salle. Tous les préparateurs physiques le clament : la pression psychologique des matchs internationaux, les longs trajets en avion, le décalage horaire, le manque de sommeil… Autant de facteurs qui favorisent les blessures musculaires. Le style de jeu d’un Mbappé ou d’un Neymar, axé sur les courses rapides et les prises d’appuis, invite à la prudence. Encore plus si l’on pense à la réception de Manchester United, dès mardi. Heureusement, certains sont bel et bien prêts. A commencer par Rafinha. Moise Kean pourrait aussi disputer ses premières minutes à Nîmes. Quant aux Titis Fadiga ou Ruiz-Atil, ils devraient profiter de l’absence de nombreux cadres pour engranger du temps de jeu. Tout comme Jesé, resté en salle jeudi, mais qui devrait faire partie du groupe.”

“Pour la réception du PSG, l’équipe gardoise sera privée de son meilleur buteur Ferhat et de son capitaine Briançon mais pourra compter sur ses dernières recrues Eliasson et Aribi”, écrit le Midi Libre. “Titulaires indiscutables, le milieu défensif Andrés Cubas et le latéral gauche Biger Meling ont bien évidemment été retenus. Mais pas sûr qu’ils débutent la rencontre puisqu’ils ont joué ces derniers jours des matches internationaux avec leur sélection respective, le Paraguay et la Norvège.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters