PSG 10 octobre 2020

Revue de presse PSG : Kalimuendo, Bleus, Draxler, Diani, calendrier…

Vu et lu au sujet du PSG le samedi 10 octobre 2020 dans la presse hexagonale.

Arnaud Kalimuendo (18 ans), en stage en Bretagne avec l’équipe de France U20, a été appelé chez les Espoirs pour le match à Strasbourg contre la Slovaquie, lundi. Ensuite il s’agira pour le jeune attaquant de rallier Lens puisqu’il a été prêté par le PSG (avec qui il est sous contrat jusqu’en 2024) au club nordiste (avec option d’achat). “J’aurais pu rester à Paris, mais j’ai fait ce choix pour le temps de jeu“, explique Arnaud Kalimuendo à L’Equipe. Je ne vois pas ça comme une régression. C’est l’opportunité de m’aguerrir, montrer ce que je peux apporter à une équipe de L1. Quand un tel club t’offre l’opportunité de jouer à mon âge, comment la refuser ? […] Percer au PSG n’est pas la voie la plus facile. Qu’il n’y ait plus de réserve a tout changé pour nous. On réfléchit davantage sur nos possibilités et ça amène ce type de situation. Je peux comprendre ceux qui ont choisi de partir. […] Le PSG, ça reste mon club. S’il y a une possibilité à l’avenir, je la prendrai direct. Je fais tout pour réaliser ce rêve, même si là ça passe par s’éloigner.”

Demain soir l’équipe de France affrontera au SDF le Portugal. Pour le journal sportif, Didier Deschamps choisira un 4-4-2 losange avec Presnel Kimpembe et Kylian Mbappé dans le onze. Chez les lusitaniens on trouvera Danilo Pereira (29 ans, 39 sélections), recrue du PSG qui devrait être alignée “en récupérateur, un poste où il s’est lentement imposé en Seleçao.”

Dans L’Equipe, il est également question de Julian Draxler (27 ans). “Relancé au PSG après des mois de méforme, le milieu allemand retrouve aussi de la consistance en sélection, où Joachim Löw l’estime toujours”, lit-on. “Draxler a disputé 5 des 6 dernières rencontres de L1, avec quatre titularisations. Il a marqué deux buts, dont celui contre Metz qui a extirpé le PSG d’une crise naissante et peut-être sauvé son coach. De quoi espérer le retour du grand Draxler ? C’est toujours l’idée de Löw, qui affiche une foi profonde. […] “Je n’ai pas voulu me précipiter, a expliqué Draxler au sujet du dernier mercato. L’été prochain, je serai libre de tout contrat et j’aurai encore d’autres options.” Draxler n’en a pas fini avec ses rebonds.”

Kadidiatou Diani (25  ans) a aussi droit à son article dans L’Equipe. “Élue meilleure joueuse du mois de septembre, l’attaquante du PSG, flambe au niveau des statistiques. Mais son entraîneur attend encore plus“, écrit Syanie Dalmat. Car Olivier Echouafni “aimerait par exemple qu’elle pèse davantage dans le jeu et marque plus de buts.” Mais “l’entraîneur du PSG a toutefois remarqué que Diani avait mis de la variété dans sa finition et qu’elle est désormais capable de marquer du pied droit, du pied gauche, de la tête. Ce qui la rend moins lisible pour les adversaires et lui donne beaucoup plus de confiance. Echouafni voudrait maintenant la voir prendre un peu plus la profondeur. […] En prolongeant avec le PSG en mai jusqu’en 2023, Diani est devenue l’une des joueuses les mieux payées du Championnat (450. 000 euros brut annuels), ce qui ne semble pas peser sur ses épaules.” Ce soir, dans le cadre de la réception de Montpellier (20h45, Canal+ Sport), Kadidiatou Diani attirera encore plus les regards.

Du côté du Parisien, on se demande si deux matches en 48 heures c’est bien sérieux… car la “semaine prochaine, certains internationaux du PSG et de Rennes pourraient enchaîner deux matches en deux jours avec leur sélection puis leur club. […] Du côté de Téléfoot, qui diffusera la rencontre du PSG à Nîmes, on fait savoir qu’il s’agit d’une demande de la LFP. Du côté de la Ligue, on se refuse à commenter les programmations tout en précisant que les “règles prévoient notamment l’avancement au vendredi des matches des clubs jouant le mardi suivant en Ligue des champions.” Une exigence qui s’entend. Mais le plus judicieux aurait été de programmer les matches du PSG et de Rennes dans les deux cases du samedi de 17h et 21h, ce qui aurait permis aux deux clubs d’avoir trois jours de repos avant et après leur match de championnat. Mais Mediapro s’en est tenu à la stricte application des règles de la LFP, au risque de voir plusieurs internationaux ne pas participer à Nîmes-PSG, voire à Dijon-Rennes. Charge aux clubs de bien gérer leur effectif.” Enfin, Le Parisien observe que Presnel Kimpembe, Kingsley Coman et Ferland Mendy ont joué ensemble en pupilles (11/12 ans) au PSG.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters