PSG 15 octobre 2020

Revue de presse PSG : Mbappé, Marquinhos, Kehrer, Diallo, Kimpembe, Italiens, expo…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce jeudi 15 octobre 2020, veille de match de Ligue 1 à Nîmes, avec un effectif réduit.

Marquinhos, blessé à la cuisse gauche, pourrait manquer le PSG-Manchester United. “Envisager son forfait, qui s’ajouterait à celui de Bernat, contraindrait Tuchel à reconsidérer 50% de sa défense, observe L’Equipe. “Surtout, il devrait la bâtir avec des joueurs à peine prêts (Kurzawa, Diallo, Kehrer, Bakker). Jusqu’à la saison dernière, l’absence d’un défenseur central ne posait pas nécessairement un problème majeur puisque Tuchel pouvait s’appuyer sur trois joueurs d’envergure internationale. Désormais, la donne a changé. Le départ de Thiago Silva n’a pas été pallié. […] Kehrer n’a repris l’entraînement collectif qu’en milieu de semaine dernière, après plus de trois semaines à l’infirmerie en raison de douleurs à l’adducteur. Ses récentes séances ont plutôt été rassurantes, mais aura-t-il le rythme suffisant  ? Ce n’est pas la tendance aujourd’hui. […] Diallo est un axial gauche. Il est capable de s’adapter à droite et, même s’il a peu joué depuis le début de saison, il paraît un peu plus en jambes que Kehrer. Tuchel dispose encore de quelques jours et d’un match à Nîmes, demain, pour choisir. D’ici là, les nouvelles concernant Marquinhos, qui rentre aujourd’hui à Paris et doit passer des examens dans la foulée, en diront un peu plus sur sa situation, mais le staff ne se nourrit pas d’illusions. Au moins, l’entraîneur du PSG a dû apprécier de constater que Deschamps avait préservé Kimpembe, hier soir, à Zagreb.

Hier, les Bleus se sont imposés 2-1 en Croatie grâce à un but de Kylian Mbappé. “Son 16e but en sélection était plus dur à inscrire que celui raté au quart d’heure. C’est comme ça le foot et les Croates, défaits pour la troisième fois alors qu’ils contrôlaient le match, savent mieux que personne que c’est le jeu le plus renversant du monde”, commente Le Parisien qui donne la note de 5/10 à l’attaquant du PSG pour sa prestation. On trouve la même note de 5 dans L’Equipe.

L’Italie a concédé le match nul 1-1 face aux Pays-Bas. Et si Marco Verratti “fut l’un des meilleurs Italiens, dimanche dernier en Pologne, ce deuxième match en quatre jours s’est révélé nettement plus difficile. Le Parisien était fatigué, sans doute, mais pas seulement. Il n’a pas eu son rayonnement habituel avant de sortir (56e). Ce n’était pas seulement de sa faute, mais aussi de celle de De Jong, le meilleur joueur sur la pelouse, hier, qui, bien aidé par Wijnaldum et Van de Beek, a permis aux Pays-Bas de dominer les débats, au milieu“, juge L’Equipe. Quand aux deux recrues du PSG, Kean et Florenzi, entrés à la 56e et 72e minute, elles sont “à revoir”. Et on lit que Moise Kean “a fait quelques différences mais rien de décisif, non plus, ce qui alimentera le débat, en Italie, sur son meilleur poste, puisque c’est d’abord un joueur d’axe.” Quant à Alessandro Florenzi, “il a du métier et il a été intéressant et solide. Il a placé plusieurs bons centres, vers Immobile puis Kean, mais les Italiens ont manqué de poids dans la surface adverse.”

Enfin, Le Parisien évoque l’expo photo en extérieur pour un mois à Saint-Germain-en-Laye pour les 50 ans du PSG.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters