Marquinhos : “On doit travailler pour s’améliorer, ce n’est pas que de la faute du coach”

Pour le compte de la 3ème journée de la phase de groupes de Ligue des champions, le PSG s’est incliné sur la pelouse du RB Leipzig (1-2). Après avoir livré un bon début de match, les Parisiens ont trop subi en seconde période. Au micro de RMC Sport, Marquinhos est revenu sur la prestation des Rouge et Bleu, qui ont fini à 9 après les expulsions d’Idrissa Gueye et Presnel Kimpembe.

La différence entre les deux périodes

Marquinhos : “C’est dur à expliquer, il fallait qu’on garde la même mentalité que la première mi-temps. Lorsque qu’on concède un but, il ne faut pas qu’on soit moins bon, on doit rester dans nos têtes. Je sais que c’est difficile, il faut gérer. Il faut rester positif et dans le vestiaire il faut chercher à s’améliorer. Il ne faut pas continuer comme ça. C’est une compétition qui est difficile et il faut augmenter notre niveau de jeu, il faut s’améliorer pour les trois matches qui arrivent.”

Est-il épanoui au milieu de terrain ?

Marquinhos : “Je sais ce que je dois faire. Je prends du plaisir, je ne veux pas donner plus de motivation pour que les gens parlent de ma fonction et de mon coach. On est soudés et une fois qu’on est sur le terrain, il faut se battre pour gagner. On n’a pas réussi à gagner. Il faut qu’on pense à ce qu’on doit faire de mieux et ne pas laisser de points pour la suite de la compétition.”

Le groupe soutien-t-il encore Tuchel ?

Marquinhos : “Bien sûr. C’est le coach qui a fait la meilleure saison de l’histoire et quelque mois après on parle de l’avenir du coach. Le football n’a pas de patience que ce soit pour moi ou le coach. C’est notre coach du PSG. On n’a pas trop de temps dans le foot, on doit faire mieux. On a confiance en notre coach. On doit travailler pour s’améliorer, ce n’est pas que de la faute du coach. Ce n’est pas une saison facile, il nous manque des joueurs mais il ne faut pas chercher des excuses. Peu importe comment on va jouer, il faut rentrer sur le terrain pour gagner.”

À propos Murvin Armoogum