Nagelsmann : “Le PSG a des joueurs de qualité en dépit des absents”

Demain, le RB Leipzig reçoit le PSG dans le cadre de la 3e journée de phase de poules de Ligue des Champions. Les deux équipes ont gagné et perdu une fois dans ce début de Champions League et voudront s’imposer afin de garder ses chances de qualification en huitièmes de finale de Ligue des Champions. À la veille de ce choc, remake de la demi-finale largement remportée par le PSG lors du Final 8 (3-0), Julian Nagelsmann s’est présenté devant la presse. Morceaux choisis.

Le point sur le groupe

Nagelsmann : “Nordi Mukiele s’est entraîné hier. Il ne jouera certainement pas 90 minutes, mais il pourrait débuter. Il n’a pas eu de problème hier, cela nous a réjouis, nous avons besoin de lui. Il se testera aujourd’hui lors du dernier entraînement. Si ça fonctionne, qu’il n’y a pas de réaction, il pourra jouer. Halstenberg a toujours des problèmes avec les adducteurs. Klostermann n’est pas disponible.”

Les leçons tirés de la défaite en demi-finale

Nagelsmann : “Les leçons n’étaient pas forcément tactiques puisque cela ne dépend pas de la hauteur à laquelle on essaye d’attaquer l’adversaire. Il y a des exemples dans le football européen d’équipes qui défendent très bas d’autres très hauts. Cela demande du courage. Je pense que nous avons défendu à la fois très haut et très bas pendant le match, mais avec toujours autant de courage. Je pense qu’on a très bien fait ça en première période. C’est le premier but de Marquinhos qui nous a touché. C’est la leçon, qu’il ne faut pas se cacher. On veut montrer qu’on est convaincus de notre puissance malgré les deux dernières défaites.

Le bon moment pour affronter le PSG ?

Nagelsmann : “Ce n’est certainement pas le mauvais moment. Nous avons aussi beaucoup de blessés, du point de vue du PSG, c’est pas mal non plus. Je pense que c’est normal pour toutes les équipes, à Paris comme chez nous. Christopher connaît beaucoup de joueurs du PSG. Le groupe a fait plus de mal que nous en Ligue des champions. Ils sont des joueurs de qualité en dépit des absents. Ils seraient plus forts avec eux, mais nous aussi avec les joueurs qui nous manquent.”

Neymar

Nagelsmann : “ Neymar est un joueur avec des qualités extraordinaires lorsque l’adversaire défend trop bas. À certains moments, on peut toujours le défendre, mais il y a des situations sur laquelle il arrive à arrêter l’adversaire, dès que l’adversaire n’est plus dans son rythme. Neymar est super rapide. C’est pour ça aussi qu’il subit beaucoup de fautes. Il devrait prendre ça comme un compliment parce que les défenseurs ne savent plus quoi faire. Ils ont beaucoup d’autres joueurs extraordinaires.

La double confrontation

Nagelsmann : “On va prendre les matches contre Paris comme des matches décisifs. Avec une défaite rien ne serait perdu mais on serait sous pression à Paris. Avec une victoire, ce ne serait toujours pas fait mais si c’est possible de gagner quatre points contre eux, ce serait l’opportunité d’avoir notre destin entre les mains. Nous avions déjà cette pression aussi l’an passé lors de la phase de poules, c’est normal.

À propos Guillaume De Freitas