severac psg

Séverac : “Danilo, il n’a pas envie de passer pour le con de l’histoire”

Avec trois points en trois journées de Ligue des champions, le PSG devra vite se remettre à l’endroit et battre le RB Leipzig au Parc des Princes le mardi 24 novembre. Souci, la trêve internationale ne permettra pas de travailler et le PSG n’est pas à l’abri de bricolages de son entraîneur en poste. Le journaliste du Parisien Dominique Séverac estime positif que la principale victime des choix tactiques de Thomas Tuchel, en l’occurrence Danilo Pereira, ait pu rappeler qu’il était avant tout un milieu de terrain.

“En Ligue 1 le PSG fait des clean sheets, contre Nantes, contre Dijon, mais ils ont tous des occasions incroyables, Navas fait des parades de ouf… c’est le niveau actuel du PSG mais rien n’est fini. Le problème, c’est qu’il faut refaire une défense, que ça tombe juste après la trêve internationale. Ils vont tous partir”, a commenté Dominique Séverac dans l’EDS. “Les déclarations d’après-match ? Marquinhos, c’est le capitaine, il fait du politiquement correct. Danilo Pereira, c’est bien qu’il parle, il n’a pas envie de passer pour le con de l’histoire. Il est là depuis quatre matches, on l’a fait jouer en défense avec Abdou Diallo, avec Presnel Kimpembe… Non seulement, ce n’est pas son rôle mais en plus on lui change le défenseur central à chaque fois. Pour trouver des automatismes, c’est génial. C’est évident qu’au bout d’un moment Danilo Pereira n’ait pas envie de passer pour un con ! Je pense qu’avec la suspension de Kimpembe, Marquinhos va revenir en défense centrale. Kehrer ? Mais vous avez vu son entrée en jeu… (il se lamente)”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters