Ligue 1PSG News

André : “La seule équipe programmée pour le titre, c’est le PSG”

Demain après-midi (17 heures, Canal Plus), Le PSG et Lille s’affrontent au Parc des Princes dans le cadre du choc de la 31e journée de Ligue 1. Les deux équipes comptent le même nombre de points (63). Une victoire permettrait à l’une des deux équipes de prendre un léger avantage dans la course au titre. Comme son entraîneur, Benjamin André s’est présenté devant la presse à 24 heures du choc. Extraits choisis.

Pas une question de fraicheur

André : “Ce n’est pas question de fraîcheur. Il ne faut pas essayer de surjouer, mais revenir à nos principes. Ces huit jours nous ont permis de plus travailler. Ce collectif nous a menés ici. Tout le monde aurait signé pour qu’on soit ex aequo avec Paris à 8 journées de la fin.

Envie de faire quelque chose de bien

André : “Chaque journée est décisive. On a un match important à jouer contre Paris, c’est le meilleur club en France. On va chez eux avec l’envie de faire quelque chose de bien, le reste on ne maîtrise pas.

Exploité les espaces

André : “Contre Paris, c’est souvent le même genre de matches avec une possession et une qualité techniques importantes. Il faut leur laisser le moins d’espaces et de vitesse possible. Au milieu, on va encore beaucoup courir. Contre Paris, quand tu récupères le ballon, tu peux jouer parce qu’il y a des espaces et peut-être pas le même repli défensif que d’autres. Ce sera un match ouvert. L’état d’esprit ? Je ne doute d’aucun coéquipier au niveau de l’état d’esprit. Il n’y a pas d’état d’esprit individualiste. Par moment, tu es peut-être un peu moins bien, ce sont des petits détails qui ont leur importance.

Lille pas programmé pour le titre

André : “On n’est pas programmé pour le titre, il faut être lucide. La seule équipe programmée, c’est le PSG et peut-être Lyon avec le budget et l’effectif. On est placé, on est là. On pourra vraiment dire qu’on joue quelque chose à trois ou quatre journées de la fin. C’est précoce aujourd’hui. Paris sera à 100%. Cette année, ils ne peuvent pas gérer comme d’autres fois. Ils vont jouer le coup à fond, ils seront chez eux. Ils restent sur une victoire assez importante contre nous.”

Bouton retour en haut de la page