Compte Rendu de Matchfil infos

CdL : Guingamp-PSG 1-0 (0-0) 13/01/10

Bien que dominateur, le PSG s’incline en Coupe de la Ligue sur un but de Sakho contre son camp. Encore une nouvelle victoire offerte à l’adversaire. Ca devient fatigant.

Antoine Kombouaré avait prévenu qu’il ferait tourner son effectif pour cette rencontre. Au coup d’envoi, c’est donc un onze parisien composite que l’on découvre. Bourillon prend la place de Traoré en défense centrale, Sakho prend la place d’Armand en lattéral gauche. Le milieu est composé de Clément, Ngoyi, Jallet à droite et Sankharé à gauche. Devant, c’est le tandem Luyindula-Giuly qui est chargé de propulser la moindre occas’ au fond.
Faut-il  blâmer le peu d’expérience de l’équipe dans cette formation, mais les 25 premières minutes de la rencontre sont nettement à l’avantage des Bretons. Plus incisifs, déterminés, ils récupèrent tous les ballons et se montrent menaçants devant le but d’Edel qui manque une sortie (9′) avant de voir la frappe de Diallo passer au-dessus (16′) et d’être à la parade sur une frappe sèche de Soumah (23′). Le PSG est étrangement absent et passe à côté de son début de match. Mais à la demi-heure de jeu, les rôles s’inversent. Paris joue plus haut et met le pied sur le ballon. Multiplie les occasions aussi, dont deux énormes. Camara se retrouve seul devant le but sur corner mais pique sa tête au-dessus (39′). Giuly seul face à Trévisan n’ouvre pas assez son pied et permet au gardien de Guingamp d’être à la parade. Ca chauffe mais le score reste vierge. Après des débuts très difficiles, Paris s’est remis dans le bon sens et regagne les vestiaires avec toutes ses chances.

En deuxième période c’est le PSG qui domine et se montre dangereux sur un centre de Jallet que Luyindula, trop court, ne peut dévier devant le but (65′). Guingamp semble accuser le coup physiquement et ne voit plus trop le ballon. Malheureusement, comme souvent cette saison, le PSG se montre imprécis dans les dernières passes, choisit des centres en hauteur alors que Giuly et Luyindula ne risquent pas de prendre des ballons de la tête et rivalise de malchance, témoin cette frappe maousse de Giuly qui s’écrase sur la barre transversale (68′). Pire, alors que Diallo vient d’être exclu pour un tacle par derrière sur Maurice, le PSG va se flagéler tout seul. Sur un lob de Gilmar, Edel est vigilant et détourne un ballon que Sakho, en voulant dégager du pied droit, va expédier tout seul dans son but ! Guingamp mène 1-0 contre le cours du jeu (79′). Malgré 10 dernières minutes de pressing, Paris ne reviendra pas. Le PSG s’arrête donc là au deuxième tour de la Coupe de la Ligue. Attention, car à  se montrer trop maladroit et aussi peu inspiré, le PSG risque bientôt de n’avoir plus rien à jouer cette saison.
La question du jour : faut-il toujours considérer Sakho comme un futur grand, lui qui n’en est pas à sa première bourde et pénalise une nouvelle fois lourdement son équipe ?

Bouton retour en haut de la page