OpinionPSG News

Dugarry : “L’an passé, c’est Ibra qui sortait son équipe des situations difficiles”

Zlatan Ibrahimovic connait une période difficile. Et cela a des conséquences sur les résultats du PSG. Mais avec un tel champion, tout peut rapidement changer. C’est ce que pense Christophe Dugarry.

“Il est en difficulté, il affiche moins de fraîcheur et de vivacité. Mais ce n’est pas non plus complètement illogique. Passé la trentaine, on a beaucoup plus de mal à récupérer. Je me demande s’il n’a pas toujours mal à son talon. Si ça se trouve, il joue à 50 % et c’est pour cela qu’il est moins présent. Même si ses statistiques restent cohérentes, commente l’ancien attaquant dans L’EquipeL’an passé, c’est lui qui sortait son équipe des situations difficiles par un exploit individuel ou un but extraordinaire. Il créait des décalages sur une passe, échappait à la défense sur un démarrage, un petit dribble. Là on ne ressent plus cette faculté à accélérer. Même ses duels, il ne les remporte plus à tous les coups. Pourtant un gars de 1,96 m et 100 kg, pour le bouger, il faut le faire ! Aujourd’hui, hormis Lucas qui arrive à faire des différences, il n’y a personne pour prendre son relais. Un attaquant a certes besoin des autres pour marquer, mais des garçons comme Ronaldo ou Messi n’en ont pas besoin. C’est pour ça que ce sont des joueurs rares et à part. Du temps de Carlo Ancelotti, dans un système différent, Ibra trouvait la solution tout seul. Mais on le connaît. C’est un vrai gagneur et un leader charismatique, ça peut revenir à tout moment.”

Bouton retour en haut de la page